Alain Berger : "L’Expo universelle est un beau projet"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

A Milan, l’Exposition universelle a pour thème l’alimentation. La France y fait la promotion de son agriculture. Et envisage d’être candidate pour 2025.

Un immense bâtiment en bois du Jura, inspiré des anciennes Halles parisiennes, une boulangerie, et une exposition pour vanter les qualités de l’agriculture hexagonale… A Milan, le pavillon français vient d’ouvrir. Pour son commissaire général, Alain Berger, l’Exposition universelle est un événement à la fois culturel et économique. Dans le domaine agricole, la France n’est plus que le cinquième exportateur mondial : "Nous avons de très belles entreprises, mais elles sont trop petites, explique Alain Berger. Elles ne sont pas assez outillées pour aller à l’international. Le pavillon de la France est là pour les aider ".

 

La France envisage de se porter candidate pour organiser l’Exposition universelle de 2025. Fort de son expérience à Milan, Alain Berger soutient le projet : "Nous sommes une France tournée vers l’avenir, nous avons des choses à dire…  On attend 25 millions de visiteurs à Milan. Pour Paris, on parle de 70 ou 80 millions de personnes, c’est une très belle ambition ".

Vous êtes à nouveau en ligne