"727 Sailbags", la PME qui donne une nouvelle vie aux voiles de bateaux

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le commerce autour du nautisme a de plus en plus de succès. Avec son entreprise lorientaise, Anna Beyou transforme les voiles en sacs, vêtements ou objets de décoration.

Dimanche 4 novembre, 123 skippers seront au départ de la Route du Rhum. Ils quitteront Saint-Malo pour Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe. C'est l'occasion d'évoquer l'initiative d'Anna Beyou, une passionnée de voile qui a cofondé en 2010 une entreprise atypique : 727 Sailbags, qui recycle les voiles des bateaux de course pour les transformer en sacs, en luminaires, en objets de décoration, et même en vêtements.

"Ce sont toutes des voiles qui ont navigué", précise-t-elle sur franceinfo, et "toutes nos créations sont estampillées d’une fiche d’authentification attestant leur provenance".

Conquérir les États-Unis

727 Sailbags est née à Lorient, dans la Sailing Valley, cette zone au sud de la Bretagne, entre Quimper et Vannes, où plusieurs dizaines d’entreprises liées au nautisme ont vu le jour : "On est au cœur des écuries de course au large, on travaille avec les marins, mais aussi avec des ateliers de matelotage, avec des gens qui fabriquent des mâts… De plus en plus, tout l’écosystème a intérêt à se retrouver à Lorient", raconte Anna Beyou.

La PME produit l’essentiel de son catalogue en Bretagne, où elle emploie 26 personnes. Elle vise un chiffre d’affaires de 2,5 millions d’euros cette année. 727 Sailbags veut maintenant se développer aux États-Unis, et pour s’y faire connaître, vient de lancer une campagne de financement participatif.

Vous êtes à nouveau en ligne