Révision constitutionnelle : "Il serait souhaitable de supprimer" le mot race de la Constitution

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

La députée LREM Yaël Braun-Pivet était l'invitée de l'interview politique, lundi soir. Elle a abordé le projet de révision constitutionnelle, dont les députés entament cette semaine l'examen.

Les députés entament cette semaine l'examen, en commission, du projet de révision constitutionnelle. La présidente La République En Marche de la commission des Lois à l'Assemblée, Yaël Braun-Pivet, s'est déclarée, lundi 25 juin sur franceinfo, favorable à la suppression du mot "race" de l'article 1 de la Constitution.

"Il est temps d'avoir une Constitution moderne", a expliqué la députée. Et d'ajouter : "L'utilisation du mot race ne correspond à aucune réalité, il serait donc souhaitable de le supprimer de la Constitution".

Renforcer l'égalité hommes-femmes

En outre, la notion d'égalité hommes-femmes pourrait figurer différemment dans cet article 1. "Nous réfléchissons très sérieusement à revoir la façon dont on inscrit l'égalité entre les deux sexes, qui pourrait faire l'objet de nouvelles écritures au sein de l'article 1", a détaillé Yaël Braun-Pivet.

"En revanche, il faut faire attention car l'article 1 est un article qui pose des principes très forts. Il ne faut pas qu'il devienne le fourre-tout de telle ou telle revendication", a-t-elle prévenu. "Donc soyons très circonspects sur ce que l'on doit y mettre".

Vous êtes à nouveau en ligne