Olivier Dartigolles (PCF) : La Fête de l'Huma accueillera "toutes les forces disponibles pour la riposte"

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Olivier Dartigolles, le porte-parole du Parti communiste français, est l'invité de Yaël Goosz à J-1 du coup d'envoi de la Fête de l'Humanité.

Le Parti communiste et ses militants se réunissent vendredi et ce week-end à La Courneuve, en Seine-Saint-Denis, pour la 82e édition de la Fête de l'Humanit dans un contexte de contestation contre la réforme du Code du travail. 600 000 visiteurs sont attendus.

La Fête de l'Huma accueillera "toutes les forces disponibles pour la riposte"

Pour Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF, invité de l'émission L'Interview J-1 sur franceinfo, jeudi 14 septembre, "la Fête de l'Huma va être une fête populaire, le grand rassemblement de toutes celles et ceux qui ne veulent pas les ordonnances, mais aussi une fête pour défricher les chemins de l'avenir, reconstruire et réinventer une gauche qui en a bien besoin". 

Interrogé sur l'absence de Jean-Luc Mélenchon, le leader de la France insoumise, pour la première fois en 12 ans, Olivier Dartigolles assure qu'"il y a la volonté d'accueillir toutes les forces disponibles pour la riposte", notamment contre les ordonnances réformant le Code du travail, la rentrée universitaire et la suppression massive des emplois aidés.

Paris 2024 : une consultation à la Fête de l'Huma

Au lendemain de l'attribution des Jeux olympique à Paris pour l'été 2024, Olivier Dartigolles, le porte-parole du PCF estime qu'il y a "un espoir" avec ces Jeux et annonce : "On va lancer une consultation pour que les gens nous disent les Jeux olympiques qu'ils veulent" pendant la Fête de l'Huma.

Les manifestations contre la réforme du Code du travail

Si Olivier Dartigolles estime que "l'énergie qui se dégagera des journées à l'appel des syndicats est prioritaire", en référence notamment à mobilisation du 21 septembre à l'appel de la CGT et de Solidaires contre la réforme du Code du travail, le porte-parole du PCF précise que son parti "sera représenté par une délégation" à la manifestation parisienne du 23 septembre à l'appel de La France Insoumise contre le "coup d'État social" du gouvernement.