Le trésorier du Parti socialiste envisage "un format en dessous de 40 permanents" contre 100 actuellement

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Jean-François Debat, trésorier du Parti socialiste et maire de Bourg-en-Bresse (Ain), était l'invité de Yaël Goosz, lundi sur franceinfo, à la veille de la réception des salariés de son parti politique qui est confronté à des problèmes financiers.

Le Parti socialiste reçoit ses salariés, mardi 24 octobre. À la veille de ce comité d'entreprise extraordinaire, Jean-François Debat, trésorier de la formation politique et maire de Bourg-en-Bresse, a expliqué sur franceinfo "qu'un format en dessous de 40 permanents" allait leur être présenté contre 100 actuellement.

Vente du siège

Après la vente de son siège rue de Solférino à Paris, le PS souhaite encore faire des économies. Cela s'explique par le fait que "le budget lors des cinq dernières années était de 28 millions d'euros, alors que nous disposerons de 8 millions d'euros par an, lors des cinq prochaines années", a détaillé Jean-François Debat.

Cette situation explique, selon le trésorier, que la masse salariale doit être encore réduite. Ces dernières années, "elles étaient de 11,5 à 12 millions d'euros par an", a rappelé le trésorier du PS.