En Chine, une fausse ville italienne fait un tabac

Tout y est : les murs du Colisée, des statues de Michel-Ange, les fontaines du Bernin, le campanile de la place Saint-Marc, et même les gondoles ; sur 300 mètres, vous pouvez naviguer sur le grand canal. Et si vous êtes fatigué, les terrasses de café vous attendent.

Sur un air de chanson italienne, vous apprécierez un verre de Chianti. Tout est luxe, calme et volupté. Vous êtes à la fois à Rome, à Florence, à Venise et à Milan. 60 000 mètres carrés de marbre, de briques et de pavés. Bienvenue à Florentia Village, c'est-à-dire à Wuqing, près de Tianjin, à 150 kilomètres de Pekin.
Cet immense décor est sorti de terre il y a moins d'un an. Avant, ici, il y avait des champs de maïs et des vergers. Aujourd'hui, ça n'a plus rien à voir. Entre les répliques des ruines italiennes et des trattorias, les plus grandes marques italiennes s'affichent en lettres géantes. 200 boutiques de vêtements et de chaussures se disputent chaque jour 40.000 clients, du 1er janvier au 31 décembre, de 8h à 22h. Florentia Village ne s'arrête jamais.

Le magazine Courrier international vous propose la visite. Dans son dernier numéro, il reprend un article du journal italien La Repubblica pour décrire ce lieu étrange, mélange renversant de parc à thème et de centre commercial. Pour le directeur du site, cette ville en carton pâte était une évidence : "On visite l'Italie pour ses monuments, ses magasins et sa cuisine, ce qui nécessite beaucoup de temps et beaucoup d'argent. Ici, nous offrons la même chose, à deux pas de chez soi et pour une somme modique. Comme ça, les gens peuvent se concentrer sur leurs achats ".

Car l'essentiel est là : il faut dépenser. En Chine, les marques européennes font rêver. A Florentia Village, les consommateurs font des affaires. Les magasins proposent tous des rabais de 30 à 70%. Les visiteurs sont ravis. Ils repartent les bras chargés de paquets, avec l'impression d'avoir voyagé, d'avoir effleuré au moins la culture italienne.

Vu d'Europe, c'est effrayant. Le décor est clinquant. Le lieu est sans saveur. Mais les marques y trouvent leur intérêt. Elles conquièrent une nouvelle clientèle. Courrier International nous annonce déjà la suite : cette année, les propriétaires de Florentia Village vont ouvrir deux nouvelles répliques de l'Italie, à Chongqing et à Shanghaï.