Des webcams diffusent votre vie privée sur internet

C'est une énorme faille sur internet. Certaines caméras privées, des webcams de la marque Trendnet, diffusent leurs images sur la toile. Tout le monde peut y accéder.

Sur l'écran, vous voyez un homme qui s'habille, le guichet d'une administration, une femme assise à son bureau, ou même un bébé qui dort dans son berceau. Ces images sont diffusées en temps réel. Elles sont filmées par des centaines de webcams, dans plusieurs pays.

Normalement, ces caméras fonctionnent en circuit privé. Seuls leurs propriétaires peuvent consulter les images sur internet, par exemple pour surveiller leur domicile. Sauf que là, il y a une brèche. N'importe qui peut obtenir l'adresse informatique de ces caméras, et donc espionner tranquillement ceux qui sont filmés. 

L'histoire dure depuis un an 

Cette histoire paraît incroyable. Le pire, c'est qu'elle dure depuis un an. Aux Etats-Unis, deux sites d'information ont tiré la sonnette d'alarme : The Verge, qui vient de publier un long article, et aussi Network World.

Il faut revenir au début de l'année 2012. A l'époque, les auteurs d'un blog spécialisé, Console Cowboy, découvrent une faille sur les caméras de la marque Trendnet. Ils se rendent compte que les images de ces caméras ne sont pas protégées.

Il suffit d'une manipulation assez simple pour y accéder. Ils signalent cette erreur. Le fabricant, la société, Trendnet, propose une mise à jour du logiciel. Ses clients doivent télécharger un correctif pour bloquer l'accès à leurs images et donc à leur intimité. 

Des images toujours accessibles

L'histoire pourrait s'arrêter là. Elle serait déjà stupéfiante. Mais elle va beaucoup plus loin. Selon The Verge, un an après, certaines images sont encore accessibles.

Depuis un an, des individus continuent à être filmés en permanence. Sans qu'ils le sachent, tout le monde peut les observer chez eux, dans leur vie quotidienne.

Des internautes s'en inquiétent. Pour attirer l'attention, ils ont publié une carte de ces caméras, également disponible sur internet, sur Google. Sur cette carte du monde, des centaines de points apparaissent, y compris en France. Avec un simple clic, vous avez la localisation de la caméra et les images filmées en temps réel.

Ce mercredi, la carte semble bloquée. Google l'a peut-être désactivée. Un compte twitter continue, lui, à proposer des adresses informatiques de ces caméras. Selon The Verge, le problème demeure : beaucoup d'images restent publiques, alors qu'elles devraient être privées. 

La société Trendnet tente de réparer son erreur 

La société Trendnet, dans un communiqué jure qu'elle fait tout son possible pour réparer son erreur. Elle affirme qu'elle a prévenu le maximum de clients. Mais elle ne les connait pas tous. Certains ne se sont pas enregistrés.

Un an après le début de l'affaire, ils ne sont toujours pas avertis. Ils continuent à être filmés. Ils voulaient surveiller leurs enfants, leur appartement, leur boutique. Finalement, c'est le monde entier qui les surveille. 

Vous êtes à nouveau en ligne