Quand Woodstock donnait des envies de biryani !

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

un événement planétaire pour un plat universel

1969, Woodstock . Un des plus grands moments du xx° siècle, sur le plan musical bien sûr, mais aussi sociétal. Toute une jeunesse américaine, guitare en main, montrant sa révolte , à l'image de Jimmy Hendrix et son hymne saturé. Paix sur terre et amour libre, les hippies de l'époque rêvent tous d'aller à Katmandou. Pour L'Histoire à la carte , Thierry Marx a choisi un plat indien, plus largement populaire d'ailleurs dans toute l'Asie, sorte de paella locale au poulet et aux épices : le biryani .

Ingrédients pour 4 personnes : 600 g de riz basmati, un kilo de pilons de volaille, 50g de poudre de cardamome, un oignon, épices de son choix.

Préparation : Préparer le riz à la manière pilaf : au fond d'une cocotte, le faire revenir dans du beurre clarifié jusqu'à lui donner un couleur ivoire, bien brillante. Y ajouter la cardamome et les épices, couvrir du double de volume d'eau, et laisser cuire entre 15 et 20 minutes, jusqu'à absorption totale. Pendant ce temps, faire rissoler la volaille avec l'oignon finement ciselé, l'ajouter (avec son bouillon) au riz, et placer la cocotte au four pour finir de mijoter.

Vous êtes à nouveau en ligne