La pomme, c'est de la tarte !

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

On peut l'accommoder en sucré ou en salé.

La pomme  a toujours hanté les cuisines, et on peut l’accommoder en dessert sucré, bien sûr, mais aussi dans des plats salés, en particulier pour accompagner des gibiers (il faut alors choisir des pommes à cidre). Pour raconter ce fruit, Thierry Marx  propose de la déguster en tarte, classique. Mais cela nous donne l’occasion, dans ce nouvel opus de l’émission "L’Histoire à la Carte"  , de rappeler la légende qui entoure la naissance de la Tatin .

 

4 pommes Golden ; 1 pâte feuilletée ; 1 gousse vanille ; un peu de sucre roux ; quelques noisettes de beurre.

Éplucher les pommes en les laissant entières et évider avec un vide-pomme. Les tailler de façon à obtenir de fines rondelles percées d’un trou central. Précuire la pâte au four, entre deux plaques de pâtisserie, pendant 10 min. Dès qu’elle a refroidi y détailler les 4 cercles avec un emporte-pièce (à défaut, avec un ustensile circulaire). Disposer les rondelles de pomme sur les cercles en rosace. Faire un tour dans un sens, le suivant en sens inverse et veiller à ce que les rondelles se chevauchent (de façon à cacher le trou central). Saupoudrer la tarte de sucre roux, parsemer de noisettes de  beurre et de vanille égrainée. Enfourner 12 min à 180°C.

Vous êtes à nouveau en ligne