L'histoire à la carte. Le nouveau millénaire

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Parmi les dates contemporaines qui nous ont tous marqués, le changement de millénaire. Thierry Marx y associe un dessert d'hiver, les poires au vin et aux épices.

Chaque 1° janvier, nous fêtons le Nouvel An. Mais il est un premier janvier qui reste gravé dans nos mémoires, collective et individuelles, c'est celui du changement de millénaire. Chacun se souvient où il était, avec quels amis, et quels mets ou boissons ont été dégustés ce soir-là.

Thierry Marx rappelle que le passage à l'an 2000 a aussi marqué un tournant dans la cuisine

Avec Internet, les recettes se partagent désormais plus facilement et les mixités culinaires se multiplient aussi car on voyage plus souvent, plus vite et moins cher.

Nous vous proposons de confectionner un dessert qui se prépare traditionnellement en fin d'année, mais que l'on peut apprécier tout au long de l'année puisqu'il se conserve en bocaux.

Des poires au vin et aux épices

Ingrédients pour 2 bocaux

1 kg de poires pas trop mûres, 1 bouteille de vin rouge, 1 verre de sirop de cassis, 150 g de grains de cassis, 1 clou de girofle, de la coriandre, des zestes d'orange et de citron, quelques grains de poivre, et 1 feuille de laurier frais.

Préparation

Éplucher les poires et les couper en quartiers, les déposer dans une marmite, verser le vin et le sirop de cassis, ajouter les grains de cassis écrasés en purée, et tous les épices. Porter une première fois à ébullition, puis laisser refroidir. Porter une seconde fois à ébullition pour terminer la cuisson. Répartir les poires dans les bocaux et verser le jus de cuisson pour les recouvrir.

Fermer hermétiquement, et retourner les bocaux jusqu’à ce qu’ils soient complètement refroidis. Les bocaux se conservent au réfrigérateur quelques semaines. Pour une conservation plus longue, ils doivent être stérilisés.

Vous êtes à nouveau en ligne