L'histoire à la carte. Le Moulin de la Galette

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

C'était l'un des nombreux moulins de Paris qui préparaient la farine pour les boulangers. Il est ensuite devenu une guinguette avant d'être aujourd'hui simplement visible de l'extérieur.

À l'angle des rue Lepic et Girardon, à Montmartre, subsiste le seul moulin de la butte encore debout, sur les nombreux qui ont servi à l'origine à préparer la farine pour les boulangers (comme c'était le cas aussi sur le "Mont Parnasse", ou au "Mont Rouge") : le Moulin de la Galette.

Quand la ville eut envahi la campagne, le lieu devint une célèbre guinguette, peinte par Renoir et chantée ou décrite par bien d'autres artistes. Après des travaux de rénovation dans les années 70, le moulin est intégré à un domaine privé, visible seulement depuis la rue.

Une bonne pizzeria s'était alors installée à sa porte, restaurant que Dalida fréquentait souvent en voisine, puis une simple brasserie prit la suite, avant qu'un établissement de qualité reprenne vie ici, sous la houlette d'un jeune chef de talent, Anthony Detemmermann.

Pour L'Histoire à la Carte, Thierry Marx propose une recette de galette très personnelle et extrêmement simple à réaliser.

Ingrédients :

250 g de farine d'épeautre, 80 g de beurre, 125 ml d'eau froide, 1 œuf battu.

Préparation :

Mélanger tous les ingrédients et bien battre pour obtenir une belle pâte que l'on étale sur un plan de travail fariné. Avec un emporte-pièce, réaliser des galettes rondes ou ovales. Les placer sur une plaque légèrement graissée, et mettre dans un four préchauffé à 200°C (th. 6) pendant 7 à 8 minutes. Déguster froid, accompagné d'un verre de beaujolais ou d'une coupe de champagne.

Vous êtes à nouveau en ligne