L'Histoire à la carte des fêtes. Quenelle de sandre.

Pourquoi ce poisson au repas de fêtes ?

L’événement fut planétaire, dans la nuit du 9 au 10 novembre 1989, suivi en direct par les radios du monde entier, le Mur de Berlin tombait. Érigé 28 ans plus tôt, il avait coupé la capitale allemande en deux, brisant des centaines de milliers de vies, et représentant le symbole absolu de la Guerre froide. Aujourd’hui l’Allemagne est redevenue une et entière, et dans L’Histoire à la carte, Thierry Marx associe cette date historique à un poisson que l’on trouve dans les rivières et les lacs d’Europe centrale (donc de l’ancienne Allemagne de l’Est, la RDA), le sandre. Il vous propose de le préparer avec en quenelle, avec une sauce de son choix.

Ingrédients : 1 sandre, 1 l de crème fraiche, 2 litres d’eau avec un bouillon de poisson, une sauce de son choix (beurre blanc, écrevisse, sauce crémée).

Préparation : Lever les filets de sandre (ou les faire lever par le poissonnier), enlever la peau, et les broyer au robot. Peser cette chair, et la réserver au froid quelques minutes au congélateur (pour la rafraîchir après l’échauffement du mixage). Prendre le même poids de crème fraiche que de chair de sandre mixée, et la monter au batteur. Mélanger délicatement le poisson et la crème battue, réserver à nouveau quelques minutes au froid (ou sur des glaçons). À l’aide d’une cuillère à soupe, mouler la chair en forme de quenelles que l’on poche ensuite 5 à 6 minutes dans le bouillon frémissant. Servir chaud accompagné de la sauce.