À 12 ans, Christophe rallie à la nage les 40 kilomètres qui séparent Sainte-Lucie de la Martinique pour soutenir Octobre Rose

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Parti avant l’aube samedi, il est arrivé presque 14 heures plus tard, à la nuit tombée à Sainte-Anne, accueilli par une foule transportée par son exploit. Le jeune Christophe Maleau a relevé un sacré défi pour soutenir Octobre Rose, le mois de sensibilisation au cancer du sein.

Dans cette histoire, tout est incroyable. Christophe Maleau a 12 ans, et samedi 10 octobre, il a parcouru 40 kilomètres à la nage, en pleine mer, pour rallier l’île de Sainte-Lucie à celle de la Martinique. En plus, le jeune garçon a réalisé un chrono meilleur que celui prévu par son entraîneur : 13 heures, 50 minutes et 47 secondes.

C'est un défi unique pour un enfant de son âge. Mais Christophe est un surdoué, un petit prodige qui nage depuis ses 7 ans et rêve de l’or olympique, tous ses proches le disent. Après un an de préparation, le jour J est arrivé. Samedi, il s’est réveillé à 3 heures du matin, a avalé un bon plat de pâte et s’est jeté à l’eau deux heures plus tard. Dans son sillage en pleine mer, son entraîneur, plusieurs médecins et deux plongeurs le suivent. Son père aussi pagaye en canoë à quelques mètres de lui, le ravitaillant avec des boissons et des gels énergétiques toutes les vingt minutes jusqu’à l’arrivée, nocturne et triomphale, à Sainte-Anne. Le nageur a été accueilli par un concert d’applaudissements, de cornes de brumes et une nuée de lumières de téléphones portables.

J'ai tenu en me chantant des chansons, en pensant aux encouragements que j’ai reçus sur les réseaux sociaux.

Christophe Maleau

à Martinique La 1ère

C'est le jeune homme qui a eu l'idée de ce défi, explique son père Sylvain. "Christophe s’est mis dans la tête qu’il voulait aider les malades du cancer, donc il le fait en nageant" ajoute le papa qui, au départ, n'était pas favorable à cette traversée. Et sa détermination est communicative, puisqu'il a réussi à embarquer avec lui ses entraîneurs et ses camarades du club. Il ne s'est pas arrêté là, puisqu'il a aussi publié un livre d’entretiens dont les bénéfices sont reversés à la Ligue contre le cancer de Martinique.

"Je ne demande pas au gens de faire le tour du monde en apnée, mais juste de tendre la main à ceux qui en ont besoin, en fait, je voudrais simplement qu’on soit plus solidaires" explique Christophe. Tout ça raconté avec un sourire inamovible qui transmet de l’énergie à tous ceux qui le croisent. Et c’est d’ailleurs ça que cet enfant donne aux adultes. Plus que des leçons d’engagement, c’est du sourire, de la motivation et beaucoup d’espoir.

Vous êtes à nouveau en ligne