9 février 2005, succès pour l'hydroptère, fabuleux bateau volant

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Il y a 10 ans, un curieux bateau volant battait tous les records de la traversée de la Manche.

Le fait du jour

Il y a 10 ans, le 9 février 2005, un bateau volant réussi la prouesse de traverser la mer de la Manche en seulement 34 minutes, soit une minute de moins que Louis Bleriot, en avion. Ce bateau volant, c’est "l’Hydroptère". Du grec Hydros (eau) et Pteron (aile).

L’hydroptère, c’est donc un bateau, un trimaran construit par le navigateur français Alain Thébault, dans le sillage d'un certain Eric Tabarly. L'hydroptère est un trimaran pas comme les autres puisqu’équipé de foils, ou plans porteurs, sorte d’ailes fixées sous les flotteurs. Ces foils permettent au bateau, quand il atteint une certaine vitesse, de s’élever littéralement au dessus de l’eau, comme un avion s’élève dans les airs. En conséquence le frottement avec la mer est réduit au minimum, et le bateau peut exploiter au maximum la force du vent.

Depuis 2005, cette technologie qui mélange aéronautique et voile s’est beaucoup développée. En 2008, l’Hydroptère 4 a été le 1er voilier à passer le “mur du vent”, à plus de 50 noeuds, et s’est même offert une pointe à plus de 100 km/heure. 

Aujourd’hui l’Hydroptère est en stand-by en Californie aux Etats-Unis. Il attend le retour de conditions favorables, au Printemps, pour tenter de battre le record de la traversée du Pacifique. Ce sera alors la première tentative de record océanique par un voilier volant…

 

Les fêtes du jour

A noter aussi dans votre éphéméride de ce lundi, l'anniversaire du chanteur Gérard Lenorman, interprète de “La Ballade des gens heureux”, 70 ans,

Enfin en ce 9 février, n’oubliez pas de fêter les Apolline, et les Miguel.

 

Vous êtes à nouveau en ligne