7 octobre 1952, les premiers pas...du code barre

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Il est partout présent dans nos gestes de la vie quotidienne, et pourtant, l'invention du code barre et de son lecteur a connu pas mal de péripéties.

Ce 7 octobre 1952, le brevet du code barre est déposé par deux étudiants américains.Le principe du code barre: une alternance de lignes noires plus ou moins épaisses, converties en code informatique, qui peut indiquer le prix, la provenance, le poids, etc. Bref, un code barre, c’est très pratique, et on en trouve partout aujourd’hui: boite de petits pois, jogging, livres, dossier médical... Mais avant d’en arriver là, il a fallu l’obstination de Bernard Silver et Joseph Woodland. En 1949, ils déposent un er brevet pour un code barre rond, qui mélange les technologies du cinéma parlant et du morse. Reste à construire un lecteur de code barre - c’est chose faite en 1952. Sauf que le 1er lecteur de code barre a la taille d’un bureau. Et le système de lecture optique utilise une ampoule si puissante qu’elle fait brûler le papier. Ce qui manquait aux deux inventeurs, c’est quelque chose qui n’existait pas encore : le laser. Il faudra attendre les années 70 pour que le code barre passe du statut de curiosité loufoque à celui de technologie incontournable. Et encore 30 ans de plus pour que les clients des supermarchés que nous sommes piquent le travail des caissières, en apprenant à manier plus ou moins efficacement des lecteurs optiques grands comme des douchettes à main...  

Vous êtes à nouveau en ligne