29 décembre 1788, les députés bretons se rebellent

Il y a 226 ans, les députés bretons du Tiers Etat provoquaient la suspension des États de Bretagne.

Dans votre éphéméride de ce 29 décembre, une révolte bretonne . Non pas la révolte des bonnets rouges, mais une autre révolte, bien plus ancienne, qui remonte à 1788.

En juillet 1788, Louis XVI a convoqué les États généraux pour l’année suivante, en mai 1789. Les députés de toutes les provinces de France doivent donc se rassembler en amont de ces Etats généraux, pour les préparer. Mais quand s’ouvrent les Etats de Bretagne, à Rennes, le 29 décembre, la cinquantaine de députés du Tiers État breton fait savoir qu’elle refuse de délibérer avec les députés des deux autres ordres, la noblesse et le clergé, tant que leurs revendications ne sont pas entendues.

Ces députés demandent notamment à avoir autant de représentants que les deux autres ordres , qui détiennent tout le pouvoir. La noblesse refuse, le ton monte, l’agitation est telle que le roi va suspendre les États de Bretagne. Et c’est ainsi que les députés du Tiers état vont commencer à prendre conscience de leur force, face à un pouvoir vacillant.  

Vous êtes à nouveau en ligne