24 juin, fête de la Saint-Jean

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Mercredi 24 juin 2015,

175e jour de l’année

Le fait du jour

Et aujourd’hui, c’est la fête de la Saint-Jean. Une fête au soir de laquelle on fait traditionnellement brûler de grands feux de joie. Une fête catholique, autour de Jean le Baptiste, mais comme beaucoup d’autres fêtes religieuses, la Saint-Jean est en fait une récupération de fêtes païennes, qui célébraient le solstice d’été - d’où les grands feux de joie.

En France, à Paris, jusqu’en 1648, c’est le roi de France qui allumait le bûcher installé pour l’occasion place de grève, l’actuelle place de l’hôtel de ville. Louis XIV, le roi soleil, fut le dernier à sacrifier à cette tradition. Avec un surnom pareil on se doute qu’il n’était pas prêt à endurer que l’on célèbre en cette période de l’année un autre astre que lui-même…

Ailleurs dans les villages de France, la fête de la Saint-Jean était avant tout une fête marquée par la jeunesse et la musique. D’une tradition à l’autre, aujourd’hui autour du solstice d’été, c’est la fête de la musique qu’on célèbre partout en France, et en Europe. On ne se brûle plus les doigts - mais on se ruine les tympans…

Les fêtes du jour

A noter aussi dans votre éphéméride de ce mercredi, l'anniversaire de Lionel Messi, footballeur argentin aux pieds d’or, 28 ans aujourd’hui.

Enfin en ce 24 juin, n’oubliez pas de fêter les Jean, évidemment, les Jean-Baptiste, et si vous en connaissez, les Théodulphe !

Vous êtes à nouveau en ligne