2 décembre 1804, Napoléon se sacre lui-même empereur

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Il y a 210 ans, Napoléon Bonaparte se couronnait lui-même empereur, dans la plus grande pompe, à Notre Dame de Paris.

Ce 2 décembre 1804 à Notre-Dame de Paris, est célébré dans la plus grande pompe le sacre de Napoléon Bonaparte, empereur des Français.

Un fait historique qui peut-être évoque chez vous une image, ou plutôt une peinture, gigantesque: "Le Sacre de Napoléon" . Sur ce tableau peint par Jacques-Louis David, peintre officiel de l’empereur, on voit toute l’auguste assemblée réunie autour de Napoléon: pape, cardinaux, généraux, famille de l'empereur -dont sa mère, pourtant absente de la cérémonie. Au 1er plan, son épouse, Joséphine, est agenouillée devant Napoléon. Elle a les mains jointes, la tête baissée et porte un somptueux manteau pourpre brodé d’or, comme son mari.

Cette image, c’est un instantané : Napoléon s’apprête à couronner Joséphine, après s’être couronné lui-même.

Ce tableau grandiose, 6 mètres par 9, est donc une oeuvre d’art, mais c’est aussi un support de communication.

Une oeuvre de propagande au service de l’empereur qui souhaite être considéré comme un monarque de droit divin, et marquer les esprits de tout ceux qui un jour contempleront ce tableau. C'est pourquoi on y retrouve un ensemble de symboles réunis pour asseoir la puissance de l'empereur: des symboles empruntés à la monarchie, mais aussi à l'empire Romain, dont l'imagerie fascinait Napoléon.

Car il y a 210 ans, les hommes de pouvoir avaient déjà le souci de se construire une image conforme à leurs ambitions....

Découvrez une présentation visuelle et sonore du Sacre de Napoléon, conservé au Musée du Louvre