11 mai 1960, baptême du paquebot France

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Il y a 55 ans était baptisé l'un des plus grands bateau du XXe siècle, le France.

Il y a un peu plus d’un demi siècle, 55 ans précisément, un paquebot mythique était baptisé dans le port des chantiers de l’Atlantique, à Saint-Nazaire, le France. Ce 11 mai 1960, il y avait foule pour assister à la cérémonie. Les chroniques de l’époque évoque une centaine de milliers de spectateurs. La cérémonie est retransmise en direct à la télévision.

Le paquebot noir et blanc, avec sa silhouette élancée et ses deux énormes cheminées rouge et noir, en impose. Pendant 12 ans, le France va assurer des traversées transatlantiques de luxe au départ du Havre, son port d’attache, et aussi faire quelques croisières autour du monde. 

Mais en 1975, la fierté de la nation est vendue: pas assez rentable. D’abord à un homme d’affaires saoudien, puis à un armateur norvégien, qui va le rebaptiser Norway. L'ex-France va finir sa vie en Inde, dans un cimetière de bateau, où il sera démantelé en 2009. 

Pour les plus nostalgiques, sachez qu’il nous reste encore un petit bout du France en France: sa proue, son nez, racheté en 2010 par un entrepreneur. Un entrepreneur qui rêve d’accrocher ce nez sur un nouveau paquebot France. Le budget nécessaire pour le construire est de 450 millions d’euros - à votre bon coeur !

A noter aussi dans votre éphéméride de ce lundi, les anniversaires de l’acteur Benoit Magimel 41 ans, et du navigateur Armel Le Cléach, 38 ans. 

Et puis en ce 11 mai, n’oubliez pas de fêter les Estelle, et si vous en connaissez, les Gengoux !

Vous êtes à nouveau en ligne