L'empire des séries. "Lupin", le ticket gagnant Omar Sy-Louis Leterrier

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Avec cette série dont les cinq premiers épisodes sont disponibles sur Netflix, Omar Sy et Louis Leterrier dépoussièrent le mythe d'Arsène Lupin. La série plonge le gentleman cambrioleur dans la France du XXIe siècle.

On connaissait la série en costume des années 70, située à la Belle Époque , rythmée par la chanson de Jacques Dutronc. Rien de pareil dans Lupin, la nouvelle série avec Omar Sy. Cette fois, on est dans la France d’aujourd’hui. Omar Sy incarne un fils d’immigré : il tente de réparer une injustice, la mort de son père accusé à tort de vol. Son nouveau père spirituel sera le personnage d’Arsène Lupin dont il avale les aventures.   

À chaque épisode, on jubile de voir Omar Sy, rusé

Et il s’en sort élégamment quoi qu’il arrive, dans des déguisements contemporains. Omar Sy : "Oui en coursier, en homme de ménage, en technicien dans une société, les mecs qu’on voit pas, les mecs qui font l’informatique. On ne sait pas qui est venu la veille. Les gens qu’on voit mais qu’on ne regarde pas vraiment. Pour un acteur, c’est un jouet incroyable, de pouvoir prendre ce personnage qui lui-même prend d’autres personnages, pour se balader dans plein de classes sociales différentes".

On a voulu garder l’essence même de Lupin qui est cette histoire de revanche sur l’injustice sociale.

Omar Sy, comédien et producteur artistique de "Lupin"

franceinfo

Derrière les déguisements, la série se veut sociale aussi. Omar Sy explique : "On a surtout essayé de faire attention à ne pas refaire ce qui a déjà été fait, et de garder l’essence même de Lupin qui est cette histoire de revanche sur l’injustice sociale. Aujourd’hui, une victime de tout ca, où se situe-t-elle, où habite-t-elle, quelle est son histoire : La réponse est dans la série." 

Louis Leterrier réalise les trois premiers épisodes

Comme Omar Sy, il habite à Los Angeles. Tous deux rêvaient de travailler ensemble. Le rythme il l’a voulu soutenu, comme Louis Leterrier l'explique à franceinfo : "Avec des changements de tons, ça j’aime beaucoup, on passe de l’action à la comédie et au drame, mais en tous cas, les personnages, les acteurs sont toujours mis en avant."  

J’avais envie justement de détourner les images un peu classiques de Paris

Louis Leterrier, réalisateur

franceinfo

Une série qui se déroule d’Étretat à la banlieue parisienne, en passant par des monuments comme la Pyramide du Louvre, bien écornée au passage. Un choix de Louis Leterrier : "Ce qui était écrit c’était : la voiture dérape et se plante. Voilà, c’était tout. J’avais envie justement de détourner les images un peu classiques de paris et de dire : non ils ne vont pas faire ça, non c’est pas possible"J’ai demandé au Louvre. On a eu les autorisations, mais ce n’était pas du tout ce qui était écrit." 

Une série moderne, qui se laisse regarder avec grand plaisir, du pur divertissement. 

Vous êtes à nouveau en ligne