L'empire des séries. "La Faute à Rousseau" sur France 2

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Adaptation d'une série espagnole à succès, "La Faute à Rousseau" suit un professeur de philosophie atypique dans ses cours de Terminale. À travers les portraits de ses étudiants, la série tisse une photographie moderne et optimiste de la France tout en émaillant chaque épisode de réflexions autour de grands thèmes philosophiques toujours d'actualité. 

Des élèves de terminale en province.. Un prof de philo divorcé, adolescent retardé qui retourne vivre chez sa mère. C’est le point de départ de la Faute à Rousseau. La série est diffusée sur France 2 et en replay sur france.tv. Chaque épisode dresse le portrait d’un élève. Et, à travers leur histoire, explore de façon concrète un concept de philosophie…

La liberté, l’amour, l’injustice, la vérité...

Chaque épisode évoque de façon piquante les grands philosophes, de  Kant à Platon et Heidegger. Une série moderne qui parle d’identité sexuelle, de filles mal dans leurs rondeurs, d’exclusion sociale, avec des protagonistes accrochés à leur téléphones portables.

Chaque épisode est comme une dissertation sur un thème

Thomas Boullé, coscénariste de "La Faute à Rousseau"

franceinfo

Une photographie de la jeunesse voulue par Thomas Boullé coscénariste de la série avec Agathe Robillard :

"On n’est pas parti des thèmes, on est parti des personnages, des figures de jeunes d’aujourd’hui qu’on avait envie de traiter, et en voyant quels étaient leurs problèmes, on a essayé ensuite de voir quelles notions de philosophie pouvaient se rattacher à leur parcours de vie. De façon très souterraine, chaque épisode s’articule un peu comme une dissertation autour d’une notion, avec la thèse, l’antithèse et la solution, qu’on essaie de rendre surprenante à la fin, comme une bonne conclusion de dissertation".

De Gérard Klein à Charlie Dupont

La Faute à Rousseau fait penser à l’Instit immortalisé par Gérard Klein. Même si pour Thomas Boullé, on a changé d’époque: "On voulait vraiment s’en éloigner au sens où l’instit trouvait des solutions pour les élèves souvent. Alors que nous, dans notre série, ce sont les élèves qui trouvent des solutions pour eux-mêmes. Et les parents ne sont jamais impliqués directement, en tous cas jamais comme des solutions".  

La Faute à Rousseau est emmenée par Charlie Dupont dans le rôle du prof, Annie Duperey, sa mère, et des acteurs vus dans Plus belle la vie, Demain nous appartient et Les Bracelets rouges. Une série enlevée, touchante, qui prouve que les grands philosophes ont encore des choses à nous apprendre.       

Vous êtes à nouveau en ligne