L'empire des séries. "Défendre Jacob", quand le doute s’immisce dans l'esprit des parents

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Adaptation d'un best seller de William Landay, ce thriller froid et juridique plonge à Boston dans une famille unie déstabilisée par un meurtre du fils dans son lycée. Une série disponible sur la plateforme d'Apple

Apple n’a pas eu jusqu’ici la main bien heureuse avec ses séries sur sa plateforme vidéo. Emerge néanmoins ce thriller psychologique, froid et judiciaire, qui raconte aussi la décomposition possible d’une famille. Defending Jacob, en français "défendre Jacob", se déroule de nos jours dans la banlieue chic de Boston au nord-est des Etats-Unis. Une famille apparemment heureuse, avec un père procureur adjoint de sa ville, une femme qui anime une structure d’aide pour enfants en difficulté et un fiston adolescent certes pas très locace mais aimé.    

Soupçons sur un fils 

Un meurtre se déroule près de l’école : un des étudiants est retrouvé poignardé dans les bois. On découvre l’ADN du fils sur les vêtements de l’étudiant et le couteau utilisé pour le meurtre ressemble comme deux gouttes d’eau à celui que possède Jacob. Ajoutez un pédophile local, des étudiants qui balancent, des corbeaux qui insultent la famille… C’est parti pour une spirale qui va user profondément cette famille jusqu’ici unie.  

La série en huit épisodes est inspirée du best seller américain de William Landay, romancier et aussi avocat. Le personnage d’avocate décontractée qui défend le fils avec aplomb permet de rentrer un peu dans la machine judiciaire et les effets d’une famille ébranlée face à la déferlante médiatique.

Impeccable "Captain America" Chris Evan

La série bénéficie d’un excellent casting. Chris Evans, plus connu comme Captain America , se révèle d’une impressionnante sensibilité dans le rôle d’un père massif, prêt à tout pour faire reconnaître l’innocence de son fils. Michele Dockerey, Lady Mary Talbot, dans Downtown Abbey, n’est pas moins poignante dans celui de sa femme qui commence à se poser des questions. Cherry Jones, qui jouait la présidente dans la série 24 h chrono incarne une avocate truculente. Quand à Jacob, il est joué avec beaucoup de retenue par Jaeden Martell, plongé dans les jeux vidéo et les réseaux sociaux.  

Une série à l’image élegante, qui tire un peu en longueur. Et des questions essentielles comme "que se passe-t-il quand le doute apparait chez les parents ? La détresse de parents face à un fils, c’est ça la grande qualité de Defending Jacob.        

Vous êtes à nouveau en ligne