Le calendrier du remaniement gouvernemental

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

L'actualité politique marquée depuis quelques jours et même quelques semaines par une succession d'affaires et de polémiques. Qui ont même eu tendance à se multiplier avant les municipales. Au point de rendre assez inaudibles les autres sujets. Mais les choses sérieuses, si l'on peut dire, devraient reprendre sous peu. Avec un probable remaniement du gouvernement ?

Ce vendredi matin dans Les
Echos
, Jean-Marc Ayrault s'efforce de refermer la page du cafouillage Taubira,
l'œil tourné vers l'avenir. Vers d'autres soucis, en
réalité, encore plus compliqués à résoudre. Le remaniement ne
venant qu'à la fin de ce processus. Le gouvernement doit d'abord
arbitrer et  traduire en texte de loi. le
pacte de responsabilité, signé par les partenaires sociaux la semaine dernière. La majorité de gauche
doit y trouver son compte (alors qu'elle grimace devant les concessions
accordées au patronat). Mais la gauche devra également accepter un plan d'économie
de 50 milliards. François Hollande et Jean-Marc
Ayrault tiennent à lier ces deux objectifs, Ils veulent rendre ces
arbitrages à la fin du mois.

En même temps que le second tour des municipales, donc.

Qui a lieu le dimanche
30 mars. Mais ce sont les
conseillers municipaux qui sont élus. Le maire n'est pas encore désigné à ce
stade. Cette élection a lieu durant
la semaine suivante, qui s'achève le 6 avril. Le texte sur pacte de
responsabilité pourrait donc être examiné en conseil des ministres le 3 avril. Car pendant cette période, les séances au Parlement sont toujours suspendues. Les
députés ne reviennent que le 7 avril, et pour 15 jours seulement, avant les
habituelles vacances de printemps. Le gouvernement dispose
donc de cette quinzaine, du 7 au 20 avril pour mener la discussion parlementaire. Le vote de confiance intervenant
à la fin. Conforté, Jean-Marc Ayrault pourrait alors composer avec François
Hollande,  le gouvernement resserré qu'il
a déjà réclamé publiquement.

Attendez, Marie Eve, il faut aussi qu'il tienne compte des
écologistes. Ce n'est pas si simple.

Effectivement, car les
écologistes veulent transformer cette étape en une sorte de renouvellement du
pacte gouvernemental. Au pacte de
responsabilité, et au plan triennal d'économies budgétaires, ils veulent
rajouter la loi sur la transition écologique. Ce texte marquerait et
inscrirait leur influence politique active au sein de la majorité. Europe-écologie-les-verts
compte sur deux facteurs pour peser sur le gouvernement. Le score de leurs
listes aux municipales, et leur bonne entente avec Jean-Marc Ayrault. Non que les relations
soient au beau fixe, mais les écolos s'entendent mieux avec l'actuel Premier
ministre qu'avec Ma,nuel Valls par exemple.  

Et le remaniement justement, quand interviendrait-il ?

 Dans un monde idéal, tel que peuvent l'imaginer
François Hollande et  Jean-Marc Ayrault, une
fois toutes ces conditions remplies, il interviendrait dans la semaine du 21 au
27 avril, et dans ce cas verrait la reconduction de Jean-Marc Ayrault à la tête
d'un gouvernement moins nombreux mais avec les écologistes. 

Vous êtes à nouveau en ligne