Henri Guaino, candidat tardif aux législatives: "Si tout le monde en avait fait autant" dans la présidentielle...

L'UMP a confirmé qu'elle avait investi le conseiller spécial et la plume de Nicolas Sarkozy comme candidat dans la 3e circonscription des Yvelines.

"C'est le complément naturel de mon engagement, la suite logique c'est d'aller devant les électeurs parce que demain la majorité présidentielle d'hier, peut-être l'opposition de demain aura besoin de voix" affirme Henri Guaino. Celui qui était le conseiller spécial de Nicolas Sarkozy explique par son engagement auprès du président sortant cette investiture tardive: "Je l'ai d'ailleurs dit à chaque fois qu'on m'a posé la question. Je ne réfléchirai à ce que je veux faire de ma vie qu'au lendemain de l'élection présidentielle." Et sans citer personne il ajoute: "Si tout le monde en avait fait autant, on aurait peut-être gagné les centaines de milliers de voix qui nous manquaient..."