François Fillon : la volte face

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

François Fillon aurait-il du mal à se positionner ? Après son appel du pied en direction du Front national, et sa petite phrase, sur le moins sectaire, en cas de duel PS / FN aux municipales. François Fillon veut aujourd'hui travailler avec les centristes. On a du mal à comprendre où va François Fillon ...

A long
terme, ce n'est pas très original, François
Fillon va sur le chemin qui mène à la présidentielle de 2017... Chemin qui
passe par la primaire de l'UMP en 2016, normalement. D'ici là, François
Fillon tente de se concilier les militants... il tient à se présenter comme un
militant d'ailleurs lors de ses déplacement en France. François
Fillon tente aussi de rassurer ses troupes et les cadres qui l'avaient suivi
dans l'aventure de l'élection à la présidence de l'UMP.

Des soutiens qui ont été un peu refroidis par
ses propos sur le Front National.

Les propos
les ont surpris. Souvent, ils
ne les partageaient pas. Mais ce qui
a le plus gêné certains responsables fillonnistes, c'est la méthode, c'est le
silence de François Fillon avant et après sa petite phrase. C'est un
mode de fonctionnement peu collectif.

Et après avoir nuancé sans le démentir
totalement, hier soir, François Fillon a fait amende honorable.

Non
seulement ses soutiens sont chagrins, mais les sondages aussi. François
Fillon n'a rien gagné par cette sortie. Elle relève d'une posture étroite, qui
ne correspond ni à ce qu'attendent les militants UMP, ni, au fond, à son image
d'ancien séguiniste. L'ancien Premier
ministre a donc corrigé son allure. Il dit
vouloir s'adresser aux électeurs du Front National, mais aussi à ceux du centre
et du centre gauche. Au lendemain
des retrouvailles Bayrou-Borloo, ce type de mouvement rassembleur  est beaucoup plus dans l'air du temps.

Et c'est désormais le crédo de François Fillon.

Il a même
proposé, et fait savoir qu'il proposait, des meetings communs à Jean-François
Copé et Alain Juppé. Mais une
nouvelle fois, François Fillon a oublié quelques termes de la procédure. Il en a
parlé publiquement avant d'en avoir informé tous les intéressés. Jean-François
Copé fait savoir qu'il l'accueillerait avec plaisir à l'une des rencontres qu'il
anime 3 fois par semaine. (sous
entendu, il ne l'a pas attendu pour rassembler). Alain Juppé dit
pourquoi pas lui aussi, mais avec toutes les autres personnalités de l'UMP. Et par
pour un simple meeting, mais des réunions de travail sur l'alternative proposée
par l'UMP. Sous entendu, il ne l'a pas attendu pour réunir et travailler. François
Fillon change de look, il faut toujours porter et  user un costume neuf, pour qu'il soit bien
seyant.

Vous êtes à nouveau en ligne