Après Manuel Valls, Christiane Taubira dans la ligne de mire de l'opposition

Le gouvernement mène-t-il une chasse aux sorcières ? c'est la question indirectement posée par Jean-François Copé dénonçant un " scandale d'Etat "  à propos de l'affaire Faletti. La garde des Sceaux est la nouvelle cible de l'opposition, après Manuel Valls. L'opposition adopte une stratégie de plus en plus offensive. 

La mise en cause
de Christiane Taubira, c'est un peu la cerise sur le nouveau gâteau de l'opposition. La garde des
Sceaux incarne la bataille de la manif pour tous , celle qui a coalisé l'opposition
à François Hollande.

Depuis plusieurs
semaines, l'UMP ne cesse de s'indigner des intentions que la droite prête à la majorité
à travers la loi famille, malgré l'annonce de son report par le gouvernement. PMA, GPA ou théorie du genre... les démentis de la
majorité n'ont aucun effet sur une opposition regonflée à bloc. L'UMP  dément contre ces démentis justement. A ses
yeux ils ne font que cacher des intentions secrètes et inavouables de la majorité. La majorité a
beau dénoncer des manipulations, des procès d'intention, l'UMP n'envisage
absolument pas d'abandonner cette stratégie.

J'imagine
que c'est parce que cette stratégie est gagnante ?

Exactement. L'opposition
est attentive aux sondages, et depuis le début de l'année une tendance apparaît :
le Front national apparaît mal à l'aise sur les sujets qui touchent à la
famille. Précisons,
le Front National de Marine Le Pen. La fille de Jean-Marie
Le Pen est arrivée à la tête du mouvement en s'opposant à  la frange traditionaliste catholique du Front.
Jusqu'à présent, elle a toujours refusé de battre le pavé avec  les anti mariage pour tous. Elle ne
cherche visiblement pas à s'afficher sur ce créneau. Certains jugent même Marine
Le Pen ambiguë sur le mariage gay. A l'inverse,
la mise en avant de la manif pour tous et des questions de sécurité profiterait
à l'UMP, au détriment du FN et de la gauche.

D'où cette offensive de plus en plus radicale
contre Manuel Valls.

Et contre Christiane
Taubira aujourd'hui. C'est elle
qui a porté le texte sur le mariage pour tous. Une icône indéboulonnable  sauf
si elle est attaquée sur ses valeurs personnelles, à savoir son intégrité. Car le
procès qui lui est fait à propos du procureur général près de la cour d'appel
relève de ce registre.

de la ministre aurait fait pression sur ce magistrat à cause de ses opinions politiques.

Les valeurs
morales de Christiane Taubira ne serait pas aussi exemplaires, c'est la thèse
de l'UMP, sachant que la ministre de la justice, aux yeux des anti mariage pour
tous, est la figure emblématique de la gauche laxiste. Face à une
telle offensive, un démenti n'est que de peu de poids. Le gouvernement va
devoir adapter sa stratégie à la nouvelle détermination de la droite.  

Vous êtes à nouveau en ligne