Volkswagen, CO2, hydrogène, autonome : le bilan auto de l'année 2015

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

2015 est une année terrible, à la fois pour les Français en général et aussi pour l’automobile européenne, décrédibilisée par le scandale Volkswagen. Mais paradoxalement, c’est peut-être aussi l’année où l’on a perçu concrètement la mutation de la voiture individuelle.

Le haro sans nuance jeté sur le moteur diesel a permis l’émergence ou la résurgence d’autres énergies : le GPL ou le gaz naturel. Mais aussi les biocarburants mélangés à l’essence sans plomb. L’électricité, pour qui commence à fleurir des bornes de recharge et qui devrait peut-être cette année voir doubler la capacité de ses batteries avec la technologie lithium air.

Et puis l’hydrogène stocké sous forme liquide ou même solide et qui peut alimenter une pile à combustible, produisant 600 km d’énergie électrique et rejetant de la simple vapeur d’eau. Là, ce sont les Japonais et les Coréens qui sont en pointe avec la Toyota Mirai, la Honda Clarity et le Hyundai ix 35. Fuelcell. Pour l’instant, elles sont 10 à 20.000 € plus chères que leurs concurrentes thermiques, mais ça devrait baisser rapidement. Restera alors aux distributeurs d’hydrogène comme Air Liquide à convaincre les pétroliers de les accepter dans les stations-services, à moins qu’on ne se serve d’hydrogène solide stocké dans des canettes et disponibles en libre-service.

Certes, on a déjà vu l’œuf de Google parcourir des millions de kilomètres en Californie, sans personne derrière le volant. Mais un autre américain, Tesla propose déjà, sur une vraie voiture, de rouler sur autoroute en lisant le journal, grâce à un régulateur de vitesses adaptatif et à un maintien dans la file.

Mais pour cela, il faudra que le législateur s’en mêle et autorise un engin à moteur à se déplacer sans pilote, ce qui est pour l’instant interdit en Europe. Et comme on le sait, la loi est souvent moins pressée que le progrès. A moins que l’on n’anticipe : à terme, la voiture électrique autonome, propre et sûre pourrait, grâce au co-voiturage, remplacer les transports en commun et décharger sur le privé une charge qui incombe aujourd’hui à l’Etat.

Dernière remarque sur 2015 : chez les français Renault fait flèche de tout bois : 4 nouveaux modèles dans l’année, l’Espace, le gros 4X4 Kadjar, la berline Talisman et la moyenne Megane. En Face, chez PSA, calme presque plat, on refait les finances. Mais cette année, on verra la C3 chez Citroën, et chez Peugeot les 2008 et 3008 qui feront peau neuve.

Vous êtes à nouveau en ligne