Voitures électriques : ventes timides, Renault en délicatesse

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Une déclaration de Carlos Ghosn la semaine dernière a fait sensation : le patron de Renault-Nissan a revu à la baisse ses prévisions de ventes pour les voitures électriques.

Carlos Ghosn reconnaît qu'il s'est montré un peu optimiste ! En 2009, il prévoyait que 1 million et demi de voitures électriques auraient été vendues par Renault-Nissan d'ici 2016 (un chiffre qui paraissait totalement utopique, à la quasi-totalité des observateurs).

Il était même certain que les voitures électriques allaient atteindre des sommets assez rapidement : 10 % des ventes mondiales de voitures 10 ans plus tard, cela aurait fait 10 millions de voitures électriques, en 2020 !

C'était vraiment une grosse erreur...

Surtout, cette erreur a duré très longtemps. Et c'est sur cet objectif erroné que Carlos Ghosn a bâti une partie de sa stratégie, notamment pour Renault.

La voiture électrique, c'était la nouvelle voie pour l'essor de Renault :
elle allait redynamiser la marque, elle allait redonner du travail, dans les usines françaises !

Aujourd'hui, le patron de la firme française reconnaît que le programme des voitures électriques dans son groupe a pris "4 à 5 ans de retard ".

Du coup, c'est toute la stratégie de la marque Renault qui se trouve remise en question, par cette réalité – finalement facile à anticiper, et que tous les constructeurs, tous les observateurs, à l'exception de Carlos Ghosn, avaient prévue : les ventes de voitures électriques ne décollent pas !

C'est le quasi-néant, au niveau des ventes : dans le monde, les voitures électriques vont représenter, cette année, même pas 0,2 % du total des voitures vendues !

En Bref...

Les 4 x 4 pèsent lourd, chez BMW
Le nouveau BMW X5 vient d'être lancé. Les 4 X 4, ce  n'était pas du tout la spécialité de BMW. Cela fait seulement 13 ans que BMW en construit. Mais depuis, ces modèles ont réussi à représenter 30% de la production de la marque !

Les GPS des automobilistes sont rarement à jour
Moins d'un automobiliste sur 10 effectue la mise à jour de la cartographie, sur son GPS. Il faut dire que l'opération coûte cher : usqu'à 150 € ( ! ) Mais cette situation devrait s'améliorer : de plus en plus de GPS sont maintenant vendus avec des mises à jour gratuites.

Vous êtes à nouveau en ligne