Tesla : la voiture électrique parfaite ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

On essaye aujourd'hui une voiture singulière – une voiture qui fait rêver : la "Tesla" S. Comme les modèles précédents de la marque, c'est une voiture 100% électrique. Mais cette berline 4 portes a les dents très longues.

La Tesla "S", c'est LA voiture électrique aux superlatifs. Cette très grande berline (4 portes, jusqu'à 7 places) dispose du standing d'une Mercedes, ou d'une Audi. Elle a une ligne basse, sportive, racée. La Tesla S affiche – de loin – la plus grosse puissance pour une voiture électrique : 476 chevaux (pour la version "Performance") ; et la plus grosse autonomie : 500 km. Elle roule vite ; elle est sportive et luxueuse. C'est pour tout cela qu'elle est très chère : jusqu'à plus de 100 000 €, avec les options. La Tesla S commence tout juste à être vendue en France.

Ce n'est pas une véritable révolution

Cette Tesla "S" a beau être unique en son genre, à savoir être la seule voiture de grandes dimensions qui ose le "tout électrique", elle pose exactement les mêmes limites et les mêmes problèmes que toutes les voitures électriques.
Pour obtenir une grande puissance – qui va de pair avec une grande autonomie –, il faut multiplier les batteries. Sur la Tesla, il y en a 610 kilos. Mais, à partir du moment où vous multipliez les batteries, vous multipliez, aussi, le temps de charge. Pour une recharge complète sur une prise électrique normale, la Tesla exige plus de 40 heures.

Recharger plus vite, mais plus cher

Tesla vend une installation en plus (1.400 €) qui permet de réduire à 4h30 (théoriques) le temps de recharge. Tesla parle aussi de recharges "flash", "éclair", qui vont être installées sur les routes de France d'ici l'été : des stations "hautes performances", qui permettraient 55% de recharge, en seulement 20 minutes ; soit 270 km d'autonomie. Pour cet été, l'axe Nord-sud va être équipé, avec deux "échappées" vers l'Est : l'une vers Strasbourg, l'autre vers Nice.

Attention au problème de l'autonomie affichée

Comme avec toutes les voitures électriques, en ville – en conduisant "tout doux" – vous avez l'autonomie maximale : parce qu'une voiture électrique ne consomme presque rien entre 0 et 50 km/h. Mais sur route, vous "dévorez" votre autonomie ! Avec cette Tesla S, au départ, batteries presque pleines, l'autonomie affichée était de 396 km. J'ai roulé 200 km ; il aurait dû me rester 196 km d'autonomie. Or, il ne m'en restait que 52. A chaque km, c'est  1,7 à 1,8 km d'autonomie en moins. La voiture électrique "zéro souci" n'est pas encore née.

En bref

L'arrêt de Chevrolet en Europe tourne au vinaigre.  En France, une action en justice est lancée contre la maison-mère, aux Etats-Unis : General Motors. GM est attaqué pour avoir dissimulé pendant plusieurs mois la fin de l'importation de Chevrolet en Europe ; et pour ne plus alimenter le réseau de la marque en voitures, depuis l'annonce de ce retrait (et donc l'empêcher de vivre). Audience en justice le 2 mai.

Une nouvelle stratégie pour Peugeot-Citroën.  Carlos Tavares, le nouveau PDG de PSA vient de l'annoncer : un retour aux bénéfices en 2016. Et chose plus étonnante : une gamme pour les deux marques qui passera, en quelques années, de 45 modèles à 26. DS va devenir une marque autonome – comme elle l'est, actuellement, en Chine.

Vous êtes à nouveau en ligne