"Surmonte" des pneumatiques, quel intérêt ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Souvent, les constructeurs proposent des pneus plus larges (plus sport), sur les voitures ; et ce n’est pas toujours une bonne idée…

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Depuis 15 ans, c’est la grande mode chez les constructeurs. Vous proposer – en option – des pneus plus larges ; montés sur des jantes en aluminium (superbes, bien sûr) de grand diamètre.

Cela fait beau ; cela fait "sport" ; c’est "comme dans les publicités". Mais, à l’arrivée, ça ne fait pas toujours très malin.

Pourquoi ? Parce que:

  • 1°) vous allez dégrader le confort !

  • 2°) le gain en tenue de route ne sera pas aussi important que vous le pensez (et, même, sous la pluie, si vous avez des pneus plus larges, ça a plutôt un effet inverse : votre adhérence sur la chaussée diminue !)

  • 3°) vous consommerez jusqu’à presque un litre de plus ! En moyenne, sur une voiture diesel de milieu de gamme, deux  tailles de plus en largeur – ce qui est courant, dans ces options – c'est un tiers de litre de plus, aux 100 !

  • 4°) le coût du remplacement : les "gros" pneus coûtent jusqu’à DEUX fois plus cher !

    Et, en plus, pour couronner le tout, vous avez des options de roues plus grandes qui rendent impossible le montage de chaînes, en hiver.

    Mais alors, pourquoi tant de succès pour ces "grosses" roues ; et ces "gros" pneus ?

    Ça fait "bien".

    Et puis, depuis des années, les designers dessinent des carrosseries en laissant beaucoup d'espace autour des roues ; le seul moyen que ça ne fasse pas trop moche, c'est, effectivement, de "remplir" cet espace, avec des roues plus grandes.

Un confort franchement dégradé, parfois jusqu'à des niveaux aberrants !

Quand je vous dis que ça dégrade radicalement le confort, prenez des voitures comme les premières Mercedes Classe A, les Mini modernes, la Citroën DS 5, le nouveau Nissan Qashqaï avec les roues de 19 pouces, ce sont des voitures rendues hyper inconfortables – raides, impitoyables avec votre dos – quand elles ont de grandes roues.

Et, parfois,  les grandes roues (qui sont sensées "faire sport", et améliorer les qualités routières), elles ont un effet inverse !

Exemple :la petite Opel Adam. Avec des roues de 18 pouces, vous avez une direction qui devient hyper-sensible aux revêtements de la chaussée ; au point de perturber votre "ressenti" de la route ; et de vous donner l'impression que la voiture est erratique, dans sa trajectoire.

Mon conseil : évitez ce type d'option,  tout simplement

Prenez toujours la plus petite monte de pneus que le constructeur a homologué pour votre voiture ; sans option !

C’est elle qui offrira LE meilleur compromis entre confort, et tenue de route ; vous consommerez moins ; et vous paierez vos pneus nettement moins cher, en remplacement.

Vous êtes à nouveau en ligne