Renault Twizy : est-ce bien sérieux ?

Depuis quelques mois, vous voyez dans les rues une bizarre petite auto : la Renault "Twizy". Minuscule, et qui prête plutôt à sourire.

Un petit engin électrique, qui tient tout autant du scooter que de l'automobile. Et qui n'est, d'ailleurs, pas homologué en "voiture" mais en "quadricycle".

Les plus critiques diront qu'il a les inconvénients, à la fois de la voiture et du scooter. Mais le fait est que, sur son passage, les automobilistes, les motards, les piétons, ont des réactions souriantes.
Et que ce petit engin très étroit, très léger, répand plutôt de la bonne humeur dans les rues des villes.

Il tient très bien la route, mais n'a pas d'ABS !

C'est un engin rigolo, sympathique, ludique. Une sorte de scooter mais stable : il a quatre roues. Avec un volant, pas un guidon, et un pédalier de voiture.

Il accélère fort. Et vous avez d'autant plus l'impression d'aller vite que vous êtes assis bas, que la suspension est très dure, que vous avez directement l'air sur le visage car il n'y a pas de vraies portes hermétiques, avec des vitres. Vous êtes en prise directe sur le climat extérieur !

Par ailleurs, la Twizy est très stable. Et très maniable. Cependant, ce n'est quand même pas un deux roues : vous ne vous faufilez pas entre les voitures. Il n'y a pas d'espace de rangement. Et le passager arrière, assis derrière le conducteur, est très engoncé. Et il ne voit rien de la route.

Un engin finalement très futé

Le plus grand mérite de Renault est d'avoir osé un tout petit engin, juste pour la ville : un engin minimal en taille, pour répondre à un des plus gros problèmes de la circulation urbaine : la pénurie d'espace au sol.

C'est la première fois, dans l'histoire automobile, qu'un grand constructeur ose construire, non pas une vraie voiture, mais une voiturette en échappant aux normes qui la rendraient plus lourde, et plus encombrante pour faire un véhicule strictement pour la ville.
C'est peut-être précurseur même si le succès n'est pour l'instant pas au rendez-vous.

En Bref...

 

Une clémence sans précédent pour des PV d'excès de vitesse

Plus de 60.000 PV pour excès de vitesse, en une semaine, à l'encontre d'automobilistes qui avaient roulé trop vite, sur la nationale 137, à l'entrée de Rennes.

Route à 2 X 2 voies, normalement limitée à 110 km/h. Mais des travaux avaient ramené cette vitesse à 90 km/h. 8.000 excès par jour avaient été relevés. L'association 40 millions d'automobilistes a demandé l'indulgence au préfet qui l'a accordée.
Les PV ont été annulés !

La Chine, plus gros pays producteur de voitures au monde !

Plus de 19 millions de voitures fabriquées en Chine, l'an passé.
Cela fait 4 ans que la Chine est devant les Etats-Unis, pour la production de voitures.
Mais en 2012 c'est la première fois qu'elle a dépassé l'Europe, tous pays d'Europe additionnés.

Vous êtes à nouveau en ligne