PSA : fin du petit moteur historique "TU" !

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

L'année 2014 s'est clôturée avec l'arrêt de fabrication d'un moteur qui a été l'un des plus produits de France : le petit quatre cylindres essence Peugeot-Citroën, né il y a 28 ans.

C'est un moteur ultra connu sur les voitures petites et moyennes de Peugeot-Citroën : le moteur "TU" – comme il s'appelait dans son jargon technique.

Il est apparu sous le capot des Citroën AX  et Peugeot 205.

Et, en 28 ans de carrière ( ! ), il a été monté sur 26 modèles différents ; et construit à 16 millions d'exemplaires !!

Il a même été vendu à quatre constructeurs étrangers.

Tout dernièrement, il équipait les Citroën C3 et C4 ; et les Peugeot 207, et 208.

Une carrière longue, mais très courante, pour un moteur

28 ans de carrière, ça peut vous paraître extrêmement long.

Mais, pour un moteur, c'est très normal !

Un moteur totalement nouveau, c'est un investissement d'un demi-milliard d'euros.

Donc : industriellement, un moteur a une durée de vie de 25 ans, en moyenne.

Et certains durent encore plus longtemps : 29 ans, pour le moteur de la Citroën DS ; 42 ans, pour le fameux "Cléon", de Renault ;  48 ans ( !! ), pour le V8 de Rover et Land Rover.

Il n'y a que BMW, qui a des cycles de vie plus courts, pour les moteurs : 7 à 10 ans !

Mais c'est vraiment l'exception !

Un petit moteur qui était vaillant et... sobre !

Ce moteur "TU", je l'ai essayé dans toutes ses versions : c'était un petit moteur très convaincant !

Docile ; souple de fonctionnement ; avec un bruit agréable ; sobre.

Surtout dans sa déclinaison diesel : il a établi un record de consommation pour une voiture de série ! (c'était sur la Citroën AX, en 92 !!).

Il est remplacé par un trois cylindres – encore plus sobre.

 

Vous êtes à nouveau en ligne