Pneus "écolos" : ça marche !

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

On a parlé de pneus "verts", quand ils sont apparus. Aujourd'hui, on les désigne de manière plus technique sous le nom de pneus à "basse résistance au roulement". Ils vous aident à consommer jusqu'à 4% de moins.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Un plein de carburant sur cinq est "consommé" par les pneus, autrement dit par le simple fait que vos pneus tournent sur la chaussée, et qu'en tournant, ils frottent, vous avez une consommation de carburant qui se fait – uniquement – pour combattre ce frottement, qui freine l'avancée de votre voiture.

Un plein sur cinq, c'est 20% de votre consommation.

Le contact du pneu sur le sol engendre une consommation de carburant

Rassurez-vous : que les pneus "frottent" sur le sol, c'est totalement normal : c'est par ce contact qu'ils adhèrent à la chaussée et que donc vous avez de la tenue de route et du freinage (un pneu qui ne frotterait pas du tout sur le sol vous ferait glisser, en permanence). Mais, ce coquin – le pneu – il ne faut pas qu'il frotte exagérément sinon, il accroît votre consommation pour rien.

Depuis plus de 20 ans, les fabricants – Michelin en tête – essayent de trouver des "formules idéales" pour avoir, d'un côté, un pneu qui adhère et, de l'autre, un pneu qui n'augmente pas trop votre consommation (les deux buts recherchés étant antinomiques). Mais les fabricants font des progrès ce qui permet d'avoir aujourd'hui des pneus classés en catégorie "A", en indice énergétique et qui sont quand même bons en tenue de route.

Les meilleurs pneus, qui obtiennent de bons résultats sur ces deux critères, sont Michelin Energy Saver "+" , Goodyear Efficient Grip et Dunlop Blue Response.

Vous êtes à nouveau en ligne