Nissan a eu 100 ans !

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

En 2014, une marque japonaise a fêté ses 100 ans : Nissan. Une marque "généraliste", qui est deuxième, derrière Toyota, parmi les marques japonaises.

Contrairement à beaucoup de marques japonaises – pas Toyota, mais toutes les autres – Nissan n'a pas ses origines dans les tricycles ou quadricycles à moteur ; des engins très rustiques, qui se sont développés avec l'essor économique du Japon ; dans les années 50-60.

Mais Nissan a été, directement, un "vrai" constructeur automobile.

Et, comme pour beaucoup de marques européennes (mais pour une marque japonaise, c'est unique), le fondateur de la marque rentre très impressionné d'un voyage aux États-Unis ; voyage pendant lequel il découvre la production en grande série ; et c'est ça qui l'inspire pour construire ses premières voitures, au Japon.

Une histoire très "à part", pour une marque japonaise

Dans un premier temps, Nissan a juste été "assembleur" : sa première voiture – en 1914 – était un modèle anglais, fabriqué sous licence ; mais assez vite, Nissan crée ses propres modèles ; ça a d'abord été des camions ; de petits camions, au format d'une voiture – parce que l'État japonais donnait des subventions pour fabriquer des camions pour l'armée ; mais dès 1929, Nissan est revenu aux voitures.

Avec, dans les années 30, la plus grosse usine du Japon , tous secteurs confondus.

Les premières Nissan ne s'appelaient pas "Nissan" ; mais Datsun – un nom qui a perduré longtemps ; et qui a été le premier nom, sous lequel les Nissan ont été vendues, en Europe, dans les années 60 à 80.

Un nouvel essor, après une crise gravissime

Depuis, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts.

Nissan est devenu le deuxième constructeur japonais, derrière Toyota.

Nissan vend au Japon, bien sûr ; mais aussi beaucoup aux États-Unis ; et dans toute l'Asie du sud-est.

Nissan est allé très mal, à la fin des années 90 ; avant de se redresser ; et de s'allier à Renault.

Aujourd'hui, Nissan est une marque qui se porte bien ; très active, dans les pays émergents ; elle dépasse Toyota en Chine : c'est le premier constructeur japonais, en Chine !

Elle progresse très fort aux Etats-Unis ; depuis peu en Russie, aussi.

Et, en Europe, elle "cartonne" – elle va finir l'année avec un record de vente européennes : 465.000 voitures.

Elle vient de ressortir sa marque "Datsun" ; du "low-cost" pour les pays émergeants ; et ça démarre très bien (ça concurrence la marque "low-cost" de Renault : Dacia).

Et il y a beaucoup de choses qui, dans l'alliance Renault-Nissan avantagent Nissan ; et désavantagent Renault. Mais cela, c'est une autre histoire !

Excellent ouvrage, qui vient de sortir chez E.T.A.I : "Nissan, planète automobile" ; le premier en langue française, sur ce constructeur.

http://www.editions-etai.fr/

(Nissan © Info Pro Digital)

Chiffres et données statistiques : Jean-Michel Prillieux, d’Inovev, cabinet d’études et de prévision dans le secteur automobile.

Vous êtes à nouveau en ligne