Mais où va Fiat ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Gros plan sur un grand constructeur européen : Fiat ; dont la santé apparaît gravement chancelante, avec des chiffres de production et de vente qui plongent…

Dans les années 70, Fiat était le constructeur n°1, en Europe.

Aujourd'hui, c'est le dernier des groupes automobiles européens, et de très loin ! Il est terrassé, enseveli, par la concurrence !

Et l'année 2014 – on vient d'avoir les chiffres – a marqué encore une nouvelle dégringolade. Alors que tous les autres constructeurs qui étaient mal en point depuis la crise, se sont repris.

En Europe, tous les chiffres sont dans le rouge

La situation du groupe Fiat, aujourd'hui, c'est quoi ?

  • C'est Lancia – qui va disparaître ; la marque est condamnée à mort.

    -  C'est Alfa Romeo, avec une gamme hyper réduite ; Alfa qui, l'an dernier, est sombré à un niveau de production comparable à celui de 1961 !

  • Et Fiat : l'effondrement :

  • Abandon de modèles qui ne sont pas remplacés ;

  • La Punto, qui était LE best-seller de la marque, est ultra vieillissante ; ses ventes sont divisées par six, par rapport aux belles années ! Mais son projet de remplacement a été gelé pendant deux ans. Et pas de remplaçante avant un an et demi !

Un avenir plus qu'incertain

Quant à l'avenir : Sergio Marchionne, le patron de Fiat, est surtout occupé par Chrysler qu'il a racheté très peu cher ; mais qui est un constructeur qui, depuis 40 ans, va cycliquement bien et cycliquement mal  et avec de grandes manœuvres industrielles mais à haut risque.

Et par Jeep ; qui va très bien ; et qui est la seule marque prometteuse du groupe.

Mais, du côté des marques italiennes, c'est le désert. Fiat : en ce moment, sort la 500 X ; mais sinon, pas de grosse nouveauté à venir, pendant 18 mois !

Alfa Romeo : il était prévu 5 milliards pour le renouvellement et l'enrichissement de la gamme. 3 ans après, il n'y a toujours rien. Et il n'y aura rien avant 1 an !

Un désastre pour toute l'Italie

Quand Fiat va mal, l'Italie éternue  ou... flanche. Et le bilan 2014 n'est pas réjouissant : l'Italie est le SEUL pays européen, dont la production automobile a encore baissé, l'an dernier.

L'Angleterre, l'Espagne – et même la France, pourtant en baisse chronique ,jusqu'en 2013 –  ont augmenté leur production de voitures.

C'est cela, aussi, le désastre économique de Fiat : la désertification industrielle de l'Italie.

L'an dernier, l’Italie s’est fait dépasser par l’Inde et le Brésil, en tant que puissance économique mondiale !

Chiffres et données statistiques : Jean-Michel Prillieux, d’Inovev, cabinet d’études et de prévision dans le secteur automobile.

Vous êtes à nouveau en ligne