Lumière et vision 2013 : le mois de la visibilité au volant

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Aujourd'hui débute la grande opération annuelle "Lumière et vision". Elle va se prolonger pendant tout le mois d'octobre, à travers toute la France.

Il s'agit de toute une opération de sensibilisation, autour de la vue au volant.
1 automobiliste sur 5 a un défaut visuel qui n'est pas, ou qui est mal corrigé. Cela représente 8 millions d'automobilistes parmi lesquels plus d'un million de conducteurs circulent sur les routes avec une vue inférieure à 5/10ème – ce qui est le minimum requis par le code de la route.
Par ailleurs, près de 45% des accidents mortels ont lieu la nuit.
Or, de nuit, c'est là que les automobilistes qui y voient mal, vont avoir le plus de difficultés. Donc : un enjeu tout particulier, pour tous ceux qui roulent tard.

Beaucoup de déficits de vision sont mal évalués

Selon une étude de l'Association nationale pour l'amélioration de la Vue – les conducteurs, dans leur ensemble, continuent de sous-estimer l'importance d'une bonne vue au volant.

  • 6% pensent avoir un défaut visuel mal ou pas corrigé ; mais ils estiment que ce n'est PAS grave ;
  • et plus de la moitié ne s'en occupe pas de leur déficit de vision, par manque de temps.
    D'où cette campagne de sensibilisation, mais... pas seulement : dans les centres Carglass, et dans 200 garages de France, il y a, à la fois, un test de vue gratuit pendant tout le mois d'octobre, et un examen – tout aussi gratuit – de l'état de vos essuie-glaces, et de votre éclairage, parce que de mauvais essuie-glaces, ou des phares mal réglés dégradent, aussi, votre vision.

Informations sur :
http://asnav.org/
www.carglass.fr

En Bref...

Les émissions de gaz carbonique vont être affichées dans le secteur du transport
A partir d'aujourd'hui, tous les transports par camions, ou par car, vont devoir, afficher leurs rejets de CO2, pour leurs trajets – qu'il s'agisse de transport de personnes, ou de transport de marchandises.
Cela pour faire prendre conscience de l'impact sur l'environnement des déplacements motorisés, et pour comparer les émissions de CO2 entre différents modes de transport.

Vous êtes à nouveau en ligne