L’Auto. Peugeot à l’heure de la séduction avec sa 208 deuxième génération

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Après la Renault Clio 5e génération, voici venir la nouvelle Peugeot 208 qui espère bien lui ravir sa position de leader sur le marché. Une 208 deuxième génération qui fait dans la séduction.

"L’essayer c’est l’adopter".Rarement slogan publicitaire ne se sera aussi bien adapté à un produit et en l’occurrence à cette nouvelle Peugeot 208.

De près les caractéristiques de cette nouvelle 208 apparaissent.
De près les caractéristiques de cette nouvelle 208 apparaissent. (SERGE MARTIN FRANCE INFO)

Une séduction qui s’opère à l’approche du véhicule

Séduisante dès l’extérieur contrairement à sa concurrente, la Renault 5 Clio 5e génération, où là il est vrai les designers ont dû faire face à un cahier des charges très contraignant pour ne pas toucher aux lignes qui ont fait de ce modèle un véritable succès commercial, le côté séduction se poursuit à l’intérieur du véhicule.

Une planche de bord futuriste intégrant la nouvelle génération du i cockpit.
Une planche de bord futuriste intégrant la nouvelle génération du i cockpit. (TIBO PEUGEOT POUR FRANBCE INFO)

Que ce soit au niveau de son tableau de bord complet et futuriste, très attractif notamment dans sa version 32D tête haute, dans le choix des matériaux ou bien encore au niveau de son confort et de son espace à bord, enfin au niveau des sièges avant.

Il n’y a pas à dire, Peugeot marque des points d’entrée, au niveau visuel déjà. C’est vrai que comme le fait remarquer le patron de la marque, Jean-Philippe Imparato, au micro de franceinfo, la firme sochalienne ne pouvait pas se manquer face à une concurrence féroce venant notamment de son principal concurrent français.

Peut-être pas immensément grand le coffre peut offrir une capacité de rangement intéressante.
Peut-être pas immensément grand le coffre peut offrir une capacité de rangement intéressante. (TIBO PEUGEOT POUR FRANCE INFO)

Une gamme de motorisations complètes, du thermique à l’électrique

Côté motorisations, pas de mauvaise surprise non plus, bien au contraire. Que ce soit dans ses versions essence PureTech 1.2l de 75, 100 ou 130 ch ou bien alors diesel Blue HDI 100 ch, en boîte mécanique 6 rapports ou bien automatique à 8 rapports, cette Peugeot 208 se montre très souple et plutôt énergique.

L\'instrumentation 3D, l\'une des innovations proposée sur cette 208.
L'instrumentation 3D, l'une des innovations proposée sur cette 208. (TIBO PEUGEOT POUR FRANCE INFO)

À ces motorisations modernes s’ajoute un châssis rassurant contribuant largement à son agilité et à sa tenue de route.

Là encore, Peugeot se devait de réussir son pari et il semble bien que la marque au lion soit en passe de le faire. 

La même en jaune.
La même en jaune. (TIBO PEUGEOT POUR FRANCE INFO)

La 208 idéale, la Puretech 1.2 en version 100 chevaux

Après avoir eu le privilège de pouvoir essayer tous les modèles, ma préférence s’est portée sur la motorisation 100 ch dans sa version 1.2 PureTech en finition Allure pour à peine plus de 21.000 euros.

Moins sportive peut-être que le 130 ch mais incontestablement plus performante que le 75ch parfois un peu juste dans les reprises, cette version 100ch offre tous les atouts d’une petite citadine amiable, agile, coupleuse et ayant du répondant. Cela tombe bien compte tenu des tarifs un petit plus élevés que ceux des modèles équivalents de la concurrence.

L\'arrière et saon bandeau reliant les deux phares, similaire à celui de la 3008.
L'arrière et saon bandeau reliant les deux phares, similaire à celui de la 3008. (SERGE MARTIN FRANCE INFO)

Beaucoup de qualités et peu de défauts

Du côté des rares défauts présentés par cette nouvelle 208, on retiendra seulement, hormis ses coûts un peu plus élevés, le petit manque d’habitabilité à l’arrière pour des adultes, mais un espace largement suffisant pour des enfants.

La e208 reliée à une borne de chargement.
La e208 reliée à une borne de chargement. (TIBO PEUGEOT POUR FRANCE INFO)

Dernier constat, autant les modèles thermiques donnent le sentiment que cette nouvelle 208 prend une longueur d’avance sur la Clio, autant le modèle électrique ne confère pas cette impression.

Bien que très réussie, cette 208 électrique, la e208, ne semble pas distancer autant la nouvelle Zoé très performante, elle aussi, il faut bien le reconnaître.

Une e208 dont les prix s’étalent entre 32.000 et 37.000 euros en fonction de la finition choisie.

Vous êtes à nouveau en ligne