L’Auto. Les breaks font peau neuve et se mettent en chasse

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Pour renouveler leur clientèle, les breaks font peau neuve et reviennent sur le marché sous une nouvelle esthétique. Ils se font désormais appeler, comme pour le dernier Kia Proceed, "shooting brake", autrement dit "break de chasse".

Depuis quelques années maintenant les breaks changent de look et, sans se départir de leur fonctionnalité et de leur praticité, deviennent de plus en plus esthétiques.

La Talisman Estate de Renault, prémice des \"brake shooting\".
La Talisman Estate de Renault, prémice des "brake shooting". (RENAULT pour FRANCE INFO)

Un courant amorcé en 2016

On a ainsi vu la Renault Talisman amorcer cette tendance en 2016 avec une version Estate de 150 ch. Un courant esthétique confirmé par les Ford Mondeo SW, les Volkswagen Passat ou bien encore les Peugeot 508 SW dont le tout dernier modèle de 2019, plus court et plus large, plus bas et plus beau que son prédécesseur a tout lieu, pour seulement 1300 euros de plus, de faire oublier la 508 berline pourtant très classe.

La Peugeot 508 SW, un break type coupé pus séduisant que la berline.
La Peugeot 508 SW, un break type coupé pus séduisant que la berline. (SERGE MARTIN FRANCE INFO)

Après les breaks traditionnels, place aux "shooting brake"

Voilà donc qu’arrive aujourd’hui sur le marché une nouvelle catégorie de breaks alliant le dynamisme d’un coupé et la polyvalence de leurs aînés. Une catégorie appelée "shooting brake" selon le patronyme issu d’un modèle d’Aston Martin datant des années 60, des véhicules dont le patronyme se traduit en français par "break de chasse".

Le nouveau CLA shooting brake de Mercedes attendu pour l\'automne.
Le nouveau CLA shooting brake de Mercedes attendu pour l'automne. (MERCEDES pour FRANCE INFO)

Le "shooting brake, une catégorie très tendance

C’est ainsi que Mercedes vient de dévoiler dans le cadre du Salon de Genève son tout nouveau CLA shooting break plus grand, et à l’allure encore plus athlétique que son prédécesseur. CLA shooting brake dont l’arrivée en concessions est prévue pour l’automne.

Le KIA Proceed vue de l\'arrière, un faux air de la Porsche Panamera Sport Turismo.
Le KIA Proceed vue de l'arrière, un faux air de la Porsche Panamera Sport Turismo. (WOLFANGO KIA pour FRANCE INFO)

De son côté le Coréen Kia, ne voulant pas être en reste, a choisi de décliner sa gamme Ceed avec un modèle ProCeed shooting brake. Modèle essayé en janvier dernier qui n’est pas sans rappeler, au niveau de la physionomie, la Porsche Panamera Sport Turismo. Une Proceed alliant, selon le patron de Kia France, Marc Hedrich, sensualité et émotion.

La Proceed, un break coupé à l\'allure d\'une sportive dynamique.
La Proceed, un break coupé à l'allure d'une sportive dynamique. (SERGE MARTIN FRANCE INFO)

Des breaks "coupés" à l’allure séduisante

Il est vrai que l’émotion, l’émotion suscitée par l’esthétisme de ce break des temps modernes à 5 portes est au rendez-vous. Des breaks marqués par des lignes de toit fuyantes venant mourir, en ce qui concerne le Kia, sur une toute nouvelle bande de feux arrière.
Une ligne qui donne à ces "breaks de chasse", qui assurément ne seront pas utilisés par des chasseurs, en tout cas pas dans leur activité sportive, une jolie silhouette d’allure sportive et dynamique.

La palnche de bord du Kia Proceed séduisante mais un peu désuète.
La palnche de bord du Kia Proceed séduisante mais un peu désuète. (WOLFANGO KIA pour FRANCE INFO)

Une KIA ProCeed plus chère que la berline mais encore abordable

Doté d’un coffre d’un volume respectable pouvant aller de 594 à 1545 litres (sièges arrière repliés) ce break Kia, en dépit d’un volume inférieur à des breaks conventionnels, n’a rien à envier à la concurrence.

Le coffre de la Proceed, pas le plus grand mais toutefois suffisant.
Le coffre de la Proceed, pas le plus grand mais toutefois suffisant. (WOLFANGO KIA pour FRANCE INFO)

Ni son volume donc, ni son prix de départ fixé à 26.590 euros ne représentent un handicap pour ce véhicule à même de séduire des familles. Un "coupé break" constituant une alternative aux breaks traditionnels, proposé, pour le moment, en motorisations essence et diesel sans malus pour cette dernière.

Le Code de la Route pour les nuls 2019/2019, paru chez First Editions.
Le Code de la Route pour les nuls 2019/2019, paru chez First Editions. (SERGE MARTIN FRANCE INFO)

Vous êtes à nouveau en ligne