L’auto et la moto. Des stages pour jeunes conducteurs

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Pour aider les jeunes conducteurs à se perfectionner, le constructeur BMW leur offre des stages de conduite.

Conscients du fait qu’un permis auto ou moto fraîchement acquis ne constitue pas un gage de sécurité et de maîtrise suffisante de son véhicule, des constructeurs ont eu l’idée de proposer des stages de conduite et de perfectionnement.


Une idée judicieuse en ces périodes de transhumance estivale en sachant que pour les deux-roues, le risque d’accident mortel est 22 fois plus important qu’au volant d’une voiture et que par ailleurs ces stages de prévention, auto et moto, permettent de réduire de 35% la probabilité des accidents.

Des stages auto avec l\'EIA de Pont l\'Evêque.
Des stages auto avec l'EIA de Pont l'Evêque. (FONDATION BMW GROUP FRANCE POUR FRANCE INFO)

BMW et sa fondation en pointe de l’action pour la sécurité routière


Engagé depuis presque 35 ans dans la prévention et la sécurité routière, via sa fondation, BMW Group France a ainsi décidé de renouveler cette année son engagement dans ce domaine et de dégager une dotation de près de 200.000€ pour déployer, dès ce mois-ci, des stages de conduite plutôt dévolus aux motards, cette fois-ci, en partenariat avec l’association Centaure.

But des stages \"moto\" pour les jeunes permis, retrouver les bonnes pratiques et les bons gestes.
But des stages "moto" pour les jeunes permis, retrouver les bonnes pratiques et les bons gestes. (FONDATION BMW POUR FRANCE INFO)


Pour Vincent Salimon, le Président du directoire du Groupe BMW France, au micro de franceinfo, "Il est de notre responsabilité d’agir sur la prévention et la formation, notamment auprès des populations les plus exposées, en complément du développement technologique pour la sécurité active et passive de nos véhicules".

C\'est l\'association Centaure, très au fait des questions de sécurité qui est chargée cette année des stages \"moto\".
C'est l'association Centaure, très au fait des questions de sécurité qui est chargée cette année des stages "moto". (FLORIAN LÉGER FONDATION BMW POUR FRANCE INFO)

L’association Centaure chargée de ces stages.


Accessibles à tous les jeunes motards de moins de 35 ans, quelle que soit la marque de leur véhicule, gratuits pour les jeunes permis à faibles ressources, ces stages ont donc pour but de remédier à un manque d’expérience et de faire en sorte de diminuer le nombre d’accidents mortels s’élevant à 19% des tués sur la route pour les 18-34 ans roulant à moto.

Pour débuter les formations Centaure, les stagiaires doivent impérativement utiliser des BMW mises à leur disposition par l\'association.
Pour débuter les formations Centaure, les stagiaires doivent impérativement utiliser des BMW mises à leur disposition par l'association. (FLORIAN LÉGER FONDATION BMW POUR FRANCE INFO)


Assurés par l’association Centaure, très au fait des questions de sécurité routière, ces stages ont donc pour but de permettre aux jeunes permis de se sentir plus à l’aise sur leur deux-roues et, dans le cadre d’actions délicates et périlleuses, de faire le choix du bon geste

.
Composés d’une partie théorique et d’une partie pratique, ces stages ont avant tout pour fonction, selon Claude Legendarme, le directeur de l’association, d’acquérir ou de retrouver les bonnes pratiques apprises et parfois oubliées.

Une fois les bons gestes retouvés au guidon de ces BMW, les stagiaires peuvent, s\'ils le souhaitent, utiliser leur moto quelle que soit la marque.
Une fois les bons gestes retouvés au guidon de ces BMW, les stagiaires peuvent, s'ils le souhaitent, utiliser leur moto quelle que soit la marque. (CENTAURE POUR FRANCE INFO)

Retrouver ou apprendre le plaisir de conduire en toute sécurité


Si ces formations proposées à partir de cet été peuvent avoir pour effet d’assurer la publicité des véhicules de la marque allemande puisque tous les stages s’effectuent, à la base, sur des BMW, ce n’est pourtant pas, selon Nathanaëlle Heinrich, le seul but de cette opération.

De gauche à droite, Vincent Salimon, Nathanaëlle Heinrich, de BMW, et Claude Legendarme de l\'association Centaure.
De gauche à droite, Vincent Salimon, Nathanaëlle Heinrich, de BMW, et Claude Legendarme de l'association Centaure. (SERGE MARTIN FRANCE INFO)


Pour la directrice du Département BMW Motorrad France, "Le plaisir de conduire est indissociable d’une conduite responsable et d’une sensibilisation à l’importance d’une bonne maîtrise de sa moto."


Des stages de formation qui viennent, selon elle, en complément de l’acquisition d’une "bonne" moto et d’un équipement adéquat.Des stages dont on peut connaître les dates et les lieux (aujourd’hui sur 6 espaces répartis à travers toute la France), en se rendant sur le site de BMW France ou bien de l’association Centaure.

Vous êtes à nouveau en ligne