L'auto. Les véhicules low cost ne disent pas leur nom

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Beaucoup de constructeurs se lancent dans la voiture à tarif réduit, sans le dire vraiment.

Dacia qui a été le pionnier de la voiture à bas cout, intitule sa gamme Entry et pas low cost. Ford lui parle de voiture essentielle et sort la Ka Plus. Vous vous souvenez peut-être de la première Ka, une deux portes, rondouillarde avec un arrière façon couche-culotte.

La Ka de Ford disparait du catalogue au profit de la Ka plus

Mais ce n’est plus une petite citadine, (il parait que le créneau est en déclin). La Ka Plus a 5 portes, elle mesure près de 4 mètres, presque la taille de la Fiesta. Alors Ka Plus ou Fiesta moins. Sa belle calandre n’en fait pas une voiture au rabais. Mais tous les accessoires sont comptés, même la climatisation, les tapis de sol et la roue de secours sont en option sur la version à moins de 10.000 euros.

Effectivement comme sur la Dacia Sandero, l’intérieur est très vaste et des passagers de plus d’1m80 tiennent sans difficulté sur la banquette arrière comme sur les sièges avant. Revers de la médaille, le coffre est petit, mais les dossiers à l’arrière se rabattent.

Les suspensions sont un peu fermes

Et le moteur unique de 1.400 cm3 essence est carrément anémique. En version 75 chevaux de base, mieux vaut rester en ville. Avec la version 85 chevaux, oubliez les performances, mais il ne consomme que 6 litres au 100. Et pas question de boite automatique, le moteur ne relance pas assez. Un comble pur une voiture qui se veut citadine. Bref, on a l’impression de conduire une voiture des années 90 avec un moteur ronronnant. C’est le prix du minimalisme à partir de 9.865 euros.