L'auto. La vogue des coupés 4 portes lancée par la Mercedes CLS

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

En marge de la vague des SUV, un autre segment se développe depuis maintenant quelques années, celui des coupés 4 portes.

Oublié la "lourdeur" des grosses berlines de luxe, bienvenue dans le monde des voitures basses, longues (près de 5 mètres), classieuses, sportives et performantes à la fois. Des voitures à l’image de la troisième génération de Mercedes CLS où ingénieurs et designers ont soigné le style sans oublier de travailler sur la consommation.

Cette notion du coupé 4 portes a en fait été lancée, par Mercedes-Benz au Salon de Francfort en 2003. C’est là, en Allemagne, que le constructeur de Stuttgart a pour la première fois présenté son prototype intitulé Vision CLS. Un prototype commercialisé à peine un an plus tard sous le nom de CLS.

La Mercedes CLS 450 4Matic, un coupé 4 portes, une berline sportive, longue, basse et confortable. 
La Mercedes CLS 450 4Matic, un coupé 4 portes, une berline sportive, longue, basse et confortable.  (SERGE MARTIN FRANCE INFO)

Une Mercedes CLS rapidement imitée

Une initiative qui a très rapidement été suivie chez d’autres constructeurs soucieux de ne pas rater le train, Audi notamment avec une A5 et une A7 sportback, BMW avec ses séries 4 et 6 Gran Coupé ou bien encore Porsche et Volskwagen.

Une envolée prometteuse au point de séduire des constructeurs français. C’est ainsi que Peugeot entend bien entrer dans ce segment avec l’arrivée prochaine de sa toute nouvelle 508.
C’est pour faire en sorte de garder l’avantage, de ne pas se laisser rattraper et surtout de ne pas se faire dépasser que Mercedes-Benz lance aujourd’hui sur le marché sa 3e génération de CLS. Un mélange subtil et magistral de savoir-faire, de technologie et de raffinement.

L\'AMG CLS 53 4Matic réhausse encore cette troisième génération 2018.
L'AMG CLS 53 4Matic réhausse encore cette troisième génération 2018. (CLEMENT CHOULOT)

Une 3e génération à la pointe de l’innovation voire de la perfection

Une 3e génération, selon Cécile Caron, chef de produit CLS au sein du département marketing de Mercedes France, dotée d’un design précurseur et de toutes les aides à la conduite de la classe S, inspirée de l’ADN de la première génération. Une gamme 2018 synonyme de confort et d’habitabilité, bénéficiant de plus d’espace et d’un coffre plus accessible sans oublier une véritable 5e place à l’arrière.
Une 5e place toutefois légèrement restreinte au niveau des jambes par le tunnel de transmission…

Trois vraies places à l\'arrière mais un tunnel de transmission quelque peu encombrant au niveau des jambes pour le passager central.
Trois vraies places à l'arrière mais un tunnel de transmission quelque peu encombrant au niveau des jambes pour le passager central. (CLEMENT CHOULOT)

Proposée aujourd’hui en deux versions 6 cylindres Diesel et 6 cylindres essence, 4Matic, deux modèles rehaussés par une version 53AMG, cette 3e génération de CLS, légèrement rallongée par rapport à ses grandes sœurs, permet malgré tout d’accueillir cinq personnes à son bord.

Une planche de bord, une décoration et un design intérieur remarquablement bien travaillés.
Une planche de bord, une décoration et un design intérieur remarquablement bien travaillés. (CLEMENT CHOULOT)

Une berline "coupée" à même d’accueillir à son bord 5 passagers

Au volant les sensations à la conduite demeurent celles d’un coupé en termes de dynamisme et en même de celles d’une limousine en matière de confort.
Bénéficiant d’une décoration intérieure en plusieurs tons, très recherchée, de l’intégralité des assistances à la conduite venues en effet de la classe S, dotée d’un 6 cylindres en ligne à la consommation très mesurée et très travaillée, 5 litres 6 aux 100km pour la version diesel, le tout associé à une transmission intégrale, cette série CLS 2018 offre donc classe, confort et sécurité.
Des modèles à même de fidéliser une clientèle existante voire d’en conquérir une nouvelle.

La CLS 450 4Matic dotée d\'une hybridation légère de 22ch préfigurant les modèles de demain.
La CLS 450 4Matic dotée d'une hybridation légère de 22ch préfigurant les modèles de demain. (CLEMENT CHOULOT)


À noter enfin que l’un de ses modèles, la 450 essence, recourant à un 6 cylindres en ligne 3 litres de 367 ch, se retrouve secondé par une hybridation légère de 22ch préfigurant ainsi les modèles CLS de l’avenir.
Reste le coût de cette 3e génération, pas négligeable vous vous en doutez bien, à partir de 76.000 euros, prix auquel il est nécessaire d’ajouter un malus de 10.500 euros…

Vous êtes à nouveau en ligne