L'auto. La French Tech incontournable au CES de Las Vegas

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Le salon de l’électronique grand public a fermé ses portes à Las Vegas. La French Tech y était très présente et notamment dans le domaine automobile. 

On trouve toutes sortes d’innovations utiles et futiles à Las Vegas

Comme le collier de chien connecté avec GPS. Plus sérieusement, dans le domaine automobile, La French Tech avait un vrai sens dans ce salon de la technologie. On a vu le plus avancé et le plus concret avec Navya et sa navette sans conducteur qui a obtenu le droit de circuler dans les rues de Las Vegas, au milieu des voitures ordinaires et cela pour plusieurs jours. Bien après la fermeture du salon. Mais il y a aussi une vraie interrogation sur l’utilité du progrès technologique.

La voiture autonome, pour quoi faire ?

La voiture plus propre, à quel prix ? Et dans ce dernier domaine, l’équipementier Valeo joue sa carte avec l’hybride doux et bon marché. Il suffit de remplacer la batterie 12 volts ordinaire par une batterie 48 volts. Michel Forissier directeur recherche et développement des systèmes de propulsion estime le supplément hybride à 1.000 €..

Et pour le prouver, nous avons pu rouler dans le prototype Ecruise 4 U qui combine électricité et conduite automatisée. Le rêve propre et sans stress dans les villes embouteillées. Il devrait se concrétiser chez un constructeur, on ne sait pas encore lequel, dans les deux trois ans qui viennent.

 

Vous êtes à nouveau en ligne