Hybrides : bonus 2015, la nouvelle donne

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Avec la nouvelle grille du bonus écologique pour 2015, rares sont les voitures qui permettent encore de bénéficier d'une aide de l'état.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Très sévère, le bonus 2015 : toutes les voitures à moteur classique – même si elles sont extrêmement sobres – ne peuvent plus prétendre à la moindre aide de l'état. Elles sont plutôt passibles d'un malus. Seules les hybrides, et les électriques donnent droit, encore, à un bonus. Mais tout le monde ne peut pas acheter une voiture électrique, avec une faible autonomie  et un temps de recharge très long. Alors, il faut regarder du côté des hybrides.

Toutes les hybrides ne bénéficient plus d'un bonus important

Mais attention : le bonus sur les hybrides classiques a été fortement raboté : il baisse de 39%. 1.000 €, au lieu de 1.650 €, sur une Toyota Yaris Hybrid. Et sur la Honda Jazz Hybrid, il disparaît !!!! (Parce que son moteur électrique est trop petit). Les gros bonus, il faut aller les chercher, désormais, du côté des hybrides rechargeables ; ces hybrides "rechargeables" sont capables de rouler entre 13 et 40 km, sans faire tourner le moteur à essence. Et elles donnent droit à un bonus de 4.000 €.

Mais elles sont nettement plus chères (à partir de 37 000 €) ; et elles sont encore rares, sur le marché.

Il n'y a que :

  • la Toyota Prius rechargeable – pas formidable ;

  • le Mitsubishi Outlander PHEV – un "gros machin", pas vraiment réussi ;

  • l'Opel Ampera : intelligente, techniquement ;

  • et les deux nouveautés du groupe Volkswagen : la Golf GTE, et l'Audi A3 "e-tron", beaucoup plus attrayantes.

    Mais c'est tout !

Vous êtes à nouveau en ligne