Hybride, diesel et rechargeable : ça arrive !

Il existe des hybrides d'un nouveau genre : des hybrides rechargeables, capables de rouler sur d'assez longues distances en mode électrique.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Ces hybrides, vous pouvez les brancher, pour "faire le plein" des batteries.
Avec cette technologie "rechargeable", les hybrides basculent dans un tout autre univers, parce que, une hybride, à la base, reste une voiture à moteur principalement "thermique"  (essence ou diesel).
La partie électrique ne va permettre que d'optimiser la consommation  (essentiellement en récupérant de l'énergie, lors des freinages).
Mais ce n'est en aucun cas une voiture électrique : vous pouvez, tout au plus, rouler 2, 3, km, en mode purement électrique  et encore, en ne dépassant pas 40 km/h.
Alors que là, avec cette Volvo Hybrid diesel rechargeable, vous atteignez 120 km/h.

Autonomie revendiquée en mode électrique : 50 km

Volvo revendique 50 km. Dans la réalité, c'est moins.
Mais l'avantage est que, contrairement à ce qui se passe avec une voiture électrique, vous n'êtes plus stressé par le manque d'autonomie.
Une voiture totalement électrique, au bout de 80, 100, 120 km, il faut la rebrancher.
Là, aussi longtemps que vous roulez, l'électronique qui pilote toute le système hybride distribue les rôles entre le moteur diesel, et le moteur électrique.

La consommation peut descendre à... 0 litre / 100 km !

Très  difficile de parler de consommation moyenne, avec une hybride rechargeable.
La consommation moyenne annoncée est de 1,8 l/100, selon le cycle officiel. Soit des émissions de CO2 de 48 g au km.
C'est très peu ! Mais tout dépend du nombre de recharges que vous ferez.
Et, si vous ne roulez qu'à l'électricité, vous allez avoir une consommation de carburant égale à zéro !

Un plein complet des batteries, pour faire, donc, moins de 50 km, revient à 1,37 €.

Mais c'est une voiture chère...

Quasiment 60 000 €, pour ce break (pas de version berline).
C'est 11 900 € de plus que la diesel d'origine.
Mais,  plus de la moitié est absorbée, par le jeu du bonus écologique (5 000 € de bonus pour l'hybride, 1 500 € de malus, pour la diesel "classique").

En Bref...

Un roman sur l'automobile
C'est assez rare, dans l'univers de l'automobile : une fiction, mais basée sur des faits réels.
C'est l'histoire de l'importateur André Chardonnet qui a vendu en France Autobianchi, Lancia, Maserati.
C'était le plus gros importateur automobile en France – hormis les filiales des constructeurs.
Le roman s'appelle : "La stratégie du sablier".
Aux Editions du "Fil Conducteur".
www.cyruscom.net/filconducteur/index.php?lng=fr

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Vous êtes à nouveau en ligne