Ford Mustang, Alfa 4C et E-Méhari, trois voitures de rêve pour Noël

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

L’automobile, c’est fait pour se déplacer, parfois pour épater, mais aussi pour rêver ou pour faire rêver. Il n’y a qu’à voir le monde qui se presse sur les stands Ferrari ou Lamborghini à chaque salon de l’auto.

Mais à côté de ces voitures que ni vous ni moi ne s’offriront qu’en pensée, il existe des voitures qui excitent l’imagination tout en étant presque abordables.

Ainsi la Ford Mustang qui après bien des errements revient à la forme de la Pony Car des années 70 que conduisait Steve Mac Queen dans Bullit . Attention quand même à ne pas prendre les dos d’âne de nos rues pour les rues de San Francisco.

Avec un toit en toile amovible. Plutôt découvrable que cabrio. Mais à côté de la brute Mustang, c’est tout la finesse de la belle italienne. Et sa force, c’est sa légèreté : 240 chevaux pour moins d’une tonne. Elle vole de virage en virage. Pour des courses plutôt que pour faire les courses. Son petit coffre à l’avant ne contient guère qu’un sac de voyage.

Dans ce contexte, est-ce que la E-Méhari nous fera rêver ?

Son ancêtre Méhari de 1968, restaurée à Cassis ou ailleurs se vend encore fort bien. La prochaine mouture fruit d’un partenariat entre Citroën et Bolloré sera électrique avec 200 km d’autonomie. Suffisant pour une voiture de loisir, comme le confirme Xavier Peugeot, le directeur du produit Citroën. La E-Méhari sortira au printemps, à moins de 20.000 €, plus la location de la batterie.

 

Vous êtes à nouveau en ligne