Des bijoux automobiles du passé pour des enchères folles

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Paris est en passe de battre un record automobile...

Ce sera sans doute le bouquet de cette période dorée de l’automobile à Paris qui correspond peu ou prou avec la fashion week de la mode qui se tient sur la rive droite. Ça a commencé mercredi avec, aux Invalides, le festival des concept cars et du design pour les voiture du futur, ça continue avec Retromobile qui nous transporte dans les modèles du passé porte de Versailles et ça culmine avec les ventes aux enchères des bijoux automobiles du passé.

L’année dernière on a cru atteindre des sommets avec la Ferrari California à 14 millions d’euros. Cette fois-ci, une autre Ferrari pourrait doubler la mise. La 335 Scaglietti, qui a couru au Mans en 1957 est estimée entre 28 et 32 millions d’euros. Maitre Hervé Poulain, le mozart du marteau va encore une fois fasciner son auditoire pour vanter ce qu’il considère comme une œuvre d’art.

Une Ferrari Testarossa ayant appartenu à Giovanni Agnelli, n’est estimée qu’à quelques centaines de milliers d’euros.

Notez d’ailleurs que vous pouvez aussi acheter votre vieille Ferrari aux enchères, Sur Catawiki,fr, 35 Ferrari de collection sont proposées sous un marteau… numérique. Clôture le 12 février.

Vous êtes à nouveau en ligne