Comment fonctionne votre GPS

Vous êtes aujourd'hui une majorité à disposer de ce petit outil qu'est le GPS. Un allié bien utile, surtout sur les routes de vacances, dans des régions que vous ne connaissez pas.

Les indications fournies par votre GPS paraissent évidentes. Mais elles reposent sur une technologie incroyablement sophistiquée, qui provient, iniitialement, de l'armée américaine.
Les miliaires américains ont voulu se doter, dans les années 60, en pleine guerre froide, d'un outil, permettant de localiser, avec une précision maximale, le point de départ d'un tir de missile, afin que sa trajectoire soit la plus exacte possible.
Cette technologie repose sur 24 satellites qui, en permanence, depuis leurs 20 000 km d'altitude, envoient des signaux vers les appareils "GPS".
Il suffit de capter les signaux de 3 satellites simultanément, pour obtenir un positionnement précis ; et un itinéraire suivi.
Cela avec une marge d'approximation de 15 à 20 m, seulement.
Vous superposez cette localisation, sur une carte virtuelle, enregistrée par ordinateur, et vous obtenez le suivi, le tracé,  d'un itinéraire, d'un point à un autre.

L'information "trafic" : une fonction utile

Deux techniques pour collecter ces informations sur l'état de la circulation :

  • une, qui provient de caméras de surveillance, de capteurs incrustés dans les chaussées, de relevés effectués par des services d'intervention routière et même de taxis, qui embarquent des émetteurs.
  • Et puis la technique de TomTom, basée sur la concentration des téléphones portables des automobilistes : ils sont géo-localisés par satellites, qui mesurent leurs concentrations, ce qui permet de déduire l'existence de bouchons, lorsque beaucoup de portables sont détectés dans une même zone.