Bruits et vibrations : les constructeurs passent à l'attaque !

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

De plus en plus, les constructeurs essaient de mettre au point des voitures silencieuses et, surtout, sans vibrations. Et cela passe par des moyens de plus en plus technologiques.

A la base, il s'agit de combattre les nuisances sonores, et les vibrations parasites.
Et cela, plus seulement "à la source" – au niveau des moteurs ; mais en leur appliquant un "post-traitement" : un traitement curatif.
C'est-à-dire : combattre les vibrations, et les bruits, mais une fois qu'ils ont été émis par le moteur.

Des bruits... pour lutter contre le bruit !

Cela a donné une technique qui a été utilisée pour la première fois par Nissan – en 1991.
L'idée, c'est de faire passer, par les hauts-parleurs de la radio, des fréquences sonores qui sont simultanées au bruit du moteur ; mais qui lui sont "opposées", afin que elles s'annulent mutuellement.
Peu de constructeurs ont utilisée cette technologie ; à part Honda, sur son avant-dernière génération de Legend.
Je l'avais essayée : c'était une voiture réellement silencieuse ! Et aujourd'hui, Honda monte ce système sur certaines versions de Civic diesel.

La lutte contre les vibrations passe par des "contre-vibrations"

Là, c'est une technologie beaucoup plus récente, de 2010. ELle a été développée par la société Hutchinson : le "batteur actif".
C'est un élément qui se situe entre le moteur, et l'habitacle ; et qui "fabrique" – qui "envoie" – des vibrations qui vont contrer les vibrations mécaniques.
Et cela permet aussi d'améliorer le "son" du moteur.
Pour l'instant, deux voitures seulement sont équipées – parce que c'est une technologie un peu chère : les Citroën C5, et Peugeot 508, uniquement en version 2.2 diesel, à boîte automatique. Et c'est vrai que le résultat est probant.
Mais cet équipement va être monté sur d'autres voitures, à l'avenir.

En Bref...

Un doute sur l'honnêteté de certaines "élections" automobiles
En Allemagne, un scandale vient d'éclater, à la suite de l'élection de la "Voiture préférée des Allemands".
C'est un vote organisé par l'ADAC – qui est le plus grand automobile club de toute l'Europe (19 millions d'automobilistes).
La Volkswagen Golf a été élue "Voiture préférée des Allemands".
Mais le vote a été truqué.
Enorme scandale en Allemagne.
Scandale d'autant plus énorme que l'ADAC reconnaît avoir "bidouillé" tous les votes, depuis 9 ans !