BMW i8 : l'hybride au superlatif

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !

Essai d'une nouvelle voiture, dont la carte de visite technique est exceptionnelle. Un laboratoire roulant, et une voiture de rêve…

Une voiture de rêve : la BMW i8

Pourquoi de rêve ? Parce que c'est un grand coupé sportif ; parce qu'il coûte 146.000 €  et parce que c'est une "sculpture automobile", qui – inévitablement, que vous aimiez les voitures, ou non – attire votre regard.

Carrosserie très longue ; très plate ; un fuselage, qui évoque l'aérodynamisme, la vitesse ; des portes qui se soulèvent en élytre ; des moulures surprenantes ; dont cet incroyable "couloir" ("tunnel") d'écoulement de l'air, à l'arrière, constitué par des replis de carrosserie extrêmement sensuels.

Un "squale", une "raie Manta", qui rampe sur le bitume.

(© BMW i8 : l'hybride au superlatif)

Mais le plus singulier, dans cette voiture, c'est sa technologie

"i", dans l'univers BMW, c'est la gamme "électrique".

En fait, cette i8 est une hybride rechargeable conçue pour être à "dominante" électrique.

L'idée de BMW est bien de faire une voiture électrique.

Mais une sportive performante, qui plus est  va "épuiser" très vite ses batteries.

Du coup, il faut, en plus, un moteur classique, à essence.

Comme la voiture est d'abord conçue pour être électrique, ce moteur à essence va être petit.

C'est un trois cylindres ; mais très poussé : 1,5 litre de cylindrée ; et 231 ch (c'est énorme !).

Combiné au moteur électrique, vous avez au total 362 ch.

Et, le plus étonnant, dans cette voiture hybride (c'est paradoxal), c'est ce moteur à essence : ce trois cylindres a un rendement exceptionnel ; il est supra énergique ; et il "chante", dans les tours, comme un véritable moteur de sport !

Et la consommation ? Très variable... Mais étonnamment basse

Si vous conduisez "sport",vous "atomisez", en quelques km, la réserve électrique de la voiture ; et les 2,1 litres de consommation "officielle" – totalement irréalistes – vont devenir 7-8 litres en conduite calme ; et, si vous conduisez "fort", au-delà de 13 litres (restons pudiques).

Mais c'est très bien, pour une vraie sportive, capable de rouler à 250, et avec des accélérations fulgurantes !!

Programme minceur absolu !

Ensuite, l'autre particularité de la gamme "i", chez BMW, c'est l'allègement maximum.

L'i8 est entièrement en carbone.

Et cette structure "tout carbone" donne une voiture extrêmement rigide ; "raide" ; avec un confort très sec.

 

Au final, cette i8 est étrange

C'est une voiture exceptionnelle, par sa ligne ; par sa technologie futuriste ; elle est impressionnante, elle attire tous les regards.Elle assume son côté "prototype". Et son design est dû à un certain Benoit Jacob ; un ex-Renault, qui a dessiné la Laguna break.