R5, MG ou 204, les collectionneurs de vieilles voitures ont évolué

On a vraiment vu de belles voitures à Paris ces derniers jours. Ca a commencé la semaine dernière avec le Festival Automobile au pied des Invalides. Ça se termine aujourd’hui avec la clôture du Salon Rétromobile Porte de Versailles.

Des dizaines de milliers de visiteurs auront ainsi pu admirer les dessins du futurs et les chromes du passé. Avec des voitures mythiques dont les prix ont atteint des sommets au cours de deux ventes aux enchères Artcurial et Bonhams.
Mais ces vitrines donnent une image fausse des amoureux d’autos anciennes. Les voitures de collection ne sont pas réservée à une élite. Il y a 200.000 propriétaires en France qui circulent parfois tous les jours avec leur MG ou leur 2 CV . Leur Credo : rouler différent. Et cette passion remonte le temps avec maintenant des R5 ou des 204 des années 70. C’est le phénomène "Youngtimers" qui ne cesse de se développer.

Et parmi les passionnés des passionnés, ceux qui conçoivent et construisent leur voiture eux même. Ce qu’on appelle des constructeurs sans patente.

Aujourd’hui ces voitures ne passeraient plus les contrôles d’homologation.  Pas de normes de sécurité. Dommage.

Vous êtes à nouveau en ligne